Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

Une saison 2013-2014 en Île-de-France (et un peu ailleurs)


Suite à la demande croissante en coulisses (croyez-le ou non, j'ai dû embaucher une autre secrétaire, sans parler des gardes du corps pour me protéger des ardeurs des plus impatients), notre petite usine poulpiquette a accéléré ses cadences pour fournir l'authentique planning saisonnier de Carnets sur sol, en véritable html massif. Malgré tout le soin accordé à la confection de nos pixels, il est possible que des erreurs se soient glissées, en particulier dans les dates. Vérifiez toujours pour les concerts qui vous intéressent, car le bureau des réclamations a été fermé (pour financer la nouvelle secrétaire, évidemment), et le standard ne dispose pas encore d'interprète fluide en lutin-français.

Pour cette cinquième année, il n'est peut-être plus nécessaire de préciser que non seulement il est impossible d'être exhaustif, mais que de surcroît les choix opérés sont dus à mes seuls tropismes et inclinations ; beaucoup d'autres choses de premier intérêt figurent dans les programmes sans que j'aie pris ma vie pour les recopier. En revanche, dans la masse présélectionnée, il y a sans doute matière à découvrir des salles moins courues et des œuvres peu jouées, pour pas mal de gouts différents.

Si cela peut aider à hiérarchiser, je n'ai pas eu la patience de retirer le légendage personnel : le signe § indique le degré de prévision, le signe ¤ l'improbabilité de ma présence. Je n'ai pas conservé la couleur qui apparaît sur l'agenda pour la présélection, mais peu importe, on peut très bien naviguer sans. Les astériques sont sans importance (à part pour moi, puisque j'ai déjà les billets).

Vous pouvez retrouver les précédentes saisons, chacune disposant en commentaires de liens renvoyant vers des échos des soirées vues :


Les spectacles vus seront cités en commentaires de cette notule, et diverses remarques sur la saison ajoutées sous cette étiquette.

En lice pour les putti d'incarnat, on trouvera donc :



dim. 01 sept.    

    ¤ 16h Pleyel Sacre, Verklärte, extts Wozzeck rattle berlin hannigan

lun. 02 sept. (Semaine 36)    

    ! réservation elektra tito puritani cft

mar. 03 sept.    

 

mer. 04 sept.    

 

jeu. 05 sept.    

 

ven. 06 sept.    

 

sam. 07 sept.    

 

dim. 08 sept.    

 

lun. 09 sept. (Semaine 37)    

 

mar. 10 sept.    

    ***** (( Bastille lucia yoncheva

mer. 11 sept.    

 

jeu. 12 sept.    

    (( garnier alceste alagna minko

ven. 13 sept.    

    Qigang, fantastiq, mendel ccto pia 1 - chung philhar

sam. 14 sept.    

 

dim. 15 sept.    

    garnier alceste alagna minko

lun. 16 sept. (Semaine 38)    

    (( ¤ makropulos warli merberth

mar. 17 sept.    

    Bastille lucia yoncheva
    Pleyel VLL beeth symph 5, egmont, mattila saraste köln

mer. 18 sept.    

    TCE Holländer : nézet rotterdam vetter, aken, nikitin, selig

jeu. 19 sept.    

    garnier alceste alagna minko
    TCE verdi pezzi, romances (berio) calleja, extts ancns requiem, leah crocetto gatti ONF, Ch RF
    ¤ makropulos warli merberth

ven. 20 sept.    

 

sam. 21 sept.    

 

dim. 22 sept.    

    garnier alceste alagna minko

lun. 23 sept. (Semaine 39)    

    Bastille lucia yoncheva
    ¤ pleyel haendel alessandro petrou sabata

mar. 24 sept.    

    (( montparnasse dame mer jsq 31 oct
    ¤ makropulos warli merberth

mer. 25 sept.    

    garnier alceste beuron minko
    pleyel poulenc animaux, ccto 2 pianos, franck symph prêtre OP labèque

jeu. 26 sept.    

    § pleyel poulenc animaux, ccto 2 pianos, franck symph prêtre OP labèque

ven. 27 sept.    

    ¤ makropulos warli merberth

sam. 28 sept.    

    garnier alceste alagna minko

dim. 29 sept.    

    Bastille lucia yoncheva

lun. 30 sept. (Semaine 40)    

    ! réservation werther
    ¤ makropulos warli merberth

mar. 01 oct.    

    CiMu danse indienne kathak et lightpainting
    pleyel corigliano violon, strauss DQ colonne
    § oratoire louvre motets fmlle bach, vox luminis

mer. 02 oct.    

    ***** )) ¤ makropulos warli merberth
    garnier alceste alagna minko

jeu. 03 oct.    

 

ven. 04 oct.    

    Bastille lucia yoncheva
    garnier alceste beuron minko

sam. 05 oct.    

    § CiMu monteverdi orfeo syncrétique lasserre brutscher

dim. 06 oct.    

    GENEVE sigurd

lun. 07 oct. (Semaine 41)    

    )) garnier alceste alagna minko

mar. 08 oct.    

    17h30 Versailles confrce gd motet XVIIIe
    GENEVE sigurd
    pleyel nylund cura ONIF otello fanciulla pagliacci

mer. 09 oct.    

    (( Châtelet Chantecler Tango FIN le 3. ts js sf lundi
    )) Bastille lucia yoncheva
    ciné-cc zygel la belle nivernaise

jeu. 10 oct.    

    GENEVE sigurd
    §§§§ (( bastille aida intino alvarez dyka

ven. 11 oct.    

    ¤ pleyel nozze jacobs karthäuser joshua spagnoli wolff

sam. 12 oct.    

    (( bastille aida bocharova RDS Garcia
    Versailles Motets Mondonville, Rameau, Telemann ; Pichon, Scheen, Warnier, Boden, Toro, Arnould

dim. 13 oct.    

    garnier ensmble schreker schulhoff eisler janacek
    §§ 16h vourc'h érard 1890 wieck honegger delage poulenc mahler schumann liszt hindemith ravel...

lun. 14 oct. (Semaine 42)    

    pleyel petibon la cetra

mar. 15 oct.    

    bastille aida intino alvarez dyka
    herblay combattimento
    §§§§ (( TCE Vestale

mer. 16 oct.    

    pleyel ccto gche, St-S 3, karelia, järvi OP escaich neuburger
    §§ amphi beuron apollinaire

jeu. 17 oct.    

    Versailles requiem gossec
    ¤ TCE haydn 96, ravel sol, tchaï 1, gatti ONF thibaudet
    §§ amphi beuron apollinaire

ven. 18 oct.    

    TCE Vestale
    § pleyel schönberg chb 1, schum 4, mzt ccto 27 ; steffens, philhar, vogt

sam. 19 oct.    

 

dim. 20 oct.    

    11h TCE Mörk piano : debussy sibelius grieg
    bastille aida bocharova RDS Garcia
    TCE Vestale

lun. 21 oct. (Semaine 43)    

 

mar. 22 oct.    

    (( Garnier CFT d'Oustrac Papanatasiu Toffolutti Schoenwandt
    versailles caravane grétry ; waas, velletaz, santon, weynants, borghi, dubois, mechelen, christoyannis, buet

mer. 23 oct.    

    TCE Vestale

jeu. 24 oct.    

    Garnier CFT d'Oustrac Papanatasiu Toffolutti Schoenwandt
    ¤ amphi winterreise skovhus
    ¤ TCE fauré pelléas, beeth 3, mzt ccto 12 ; zehetmair lewis EOP

ven. 25 oct.    

    bastille aida intino alvarez dyka
    TCE Vestale

sam. 26 oct.    

    TCE beeth 3 ccto 5 temirkanov st-p lugansky
    vaux-le-vicomte atys piccinni en tournée

dim. 27 oct.    

    Garnier CFT d'Oustrac Papanatasiu Toffolutti Schoenwandt
    pleyel 16h brahms 2, ccto 2, chailly leipzig volodos
    §§ gaveau dupont dolentes dunes poème, girod, prazak
    §§§§ (( bastille elektra theorin merberth meier carsen jordan

lun. 28 oct. (Semaine 44)    

    )) TCE Vestale

mar. 29 oct.    

    bastille aida bocharova RDS Garcia

mer. 30 oct.    

    Garnier CFT d'Oustrac Papanatasiu Toffolutti Schoenwandt
    § bastille oiseau sommerwind pintscher 2 trompettes

jeu. 31 oct.    

    bastille elektra theorin merberth meier carsen jordan

ven. 01 nov.    Toussaint

 

sam. 02 nov.    

    bastille aida intino alvarez dyka
    pleyel brahms 4 ccto vln kavakos chailly leipzig

dim. 03 nov.    

    )) Châtelet Chantecler Tango
    Garnier CFT d'Oustrac Papanatasiu Toffolutti Schoenwandt

lun. 04 nov. (Semaine 45)    

    bastille elektra theorin merberth meier carsen jordan

mar. 05 nov.    

    Garnier CFT d'Oustrac Papanatasiu Toffolutti Schoenwandt
    versailles extts Rameau devieilhe

mer. 06 nov.    

    bastille aida bocharova RDS Garcia

jeu. 07 nov.    

    bastille elektra theorin merberth meier carsen jordan

ven. 08 nov.    

    Garnier CFT d'Oustrac Papanatasiu Toffolutti Schoenwandt
    pleyel rhpsodie clar, ascsn, st-s 3 chung philhar
    TCE casse-nstte st-p ballet th

sam. 09 nov.    

    bastille aida intino alvarez dyka
    TCE casse-nstte st-p ballet th

dim. 10 nov.    

    16h TCE casse-nstte st-p ballet th
    20h30 richelieu la grande guerre lect raffaelli

lun. 11 nov. (Semaine 46)    Armistice 1918

    bastille elektra theorin merberth meier carsen jordan
    Garnier CFT d'Oustrac Papanatasiu Toffolutti Schoenwandt
    pleyel beeth messe ut, chosta 6 cleveland welser-möst, lippert, orgonasova

mar. 12 nov.    

    17h30 versailles conf interpréter leçons couperin de 33 à 2013
    bastille aida bocharova RDS Garcia
    § 12h30 orsay quat voce bartok 1 beeth 14

mer. 13 nov.    

    (( § abbesses corneille pompée jsq 1er déc
    )) Garnier CFT d'Oustrac Papanatasiu Toffolutti Schoenwandt
    § quats : britten, henze, schönberg 2 ; isokoski, aron

jeu. 14 nov.    

    (( § abbesses corneille sophonisbe jsq 1er déc
    )) bastille aida intino alvarez dyka
    pleyel chopin ballades, debussy préludes pollini
    ¤ TCE brahms tgq nänie schicksaslied chost ccto 1 vln mullova ONF Ch RF slobodeniouk

ven. 15 nov.    

    § billettes archiluth fr et it (pianca)
    § TCE norma pido giannattasio ganassi
    §§ amphi atelier lyrique durey rorem milhaud poulenc barber

sam. 16 nov.    

    )) bastille aida bocharova RDS Garcia
    11h pleyel mendel 4 orch cservatoire 8€
    CiMu Pécou outre-mmre spctcle esclvge
    pleyel fntastiq cléopâtre berlioz waverley gergiev LSO karen cargill
    ¤ O-C Written on Skin
    § TCE motets bruck, lekeu adagio cordes, requiem fauré herreweghe
    §§ versqilles couperin leçons, clérambault miserere, bennani, lefilliâtre, dumestre, abramowitz

dim. 17 nov.    

    11h CiMu Tharaud suite en la, ccto BWV 974, couperin
    11h TCE Mosaïques, beeth 12, haydn Op.77 n°1
    17h TCE dutillx ccto vln charlier, berlioz fntstq, st-s bacchanale samson, lamoureux O
    pleyel berlioz r&j gergiev lso borodina abdrazakov

lun. 18 nov. (Semaine 47)    

    ! réservation fanciulla
    bastille elektra theorin merberth meier carsen jordan
    bastille lombard : Tchaï 4, intégrales varèse, proko R&J
    châtelet von Otter piano guit Debussy, Fauré, Ravel, Saint-Saëns, Hahn, Ferré, Trenet...
    ¤ O-C Written on Skin

mar. 19 nov.    

    ¤ O-C Written on Skin
    §§§§ amphi boulanger clairières de profundis (cyrille dubois, sempey, cris de paris)

mer. 20 nov.    

    amphi boulanger clairières de profundis (cyrille dubois, sempey, cris de paris)

jeu. 21 nov.    

 

ven. 22 nov.    

 

sam. 23 nov.    

    §§ mzt flûte fr niquet : antoun, teitgen, christoyanni, piau, lenormand, crébassa

dim. 24 nov.    

    20h châtelet ute lemper Weill Eisler Stra Dietrich
Kurt Weill
Song of Mandalay - Surabaya Johnny -
Denn wie man sich bettet, so liegt man -
Salomon Song - Die Moritat von Macky
Messer - Youkali - J’attends un navire
L’Opéra de quat’ sous, suite



Hanns Eisler
Die Ballade vom Wasserrad - Banjo
Der Graben


Igor Stravinsky
Scènes de ballet


À la mémoire de Marlene Dietrich
Lili Marlene, Naughty Lola
Cabaret - Mein Herr
    bastille elektra theorin merberth meier carsen jordan
    § 16h kremer argerich beeth, brahms, weinberg

lun. 25 nov. (Semaine 48)    

 

mar. 26 nov.    

    §§ amphi borras hahn, liszt, gounod biondina

mer. 27 nov.    

    (( garnier clemenza oustrac
    saint-roch schütz psaumes david herreweghe
    §§§§ salieri danaïdes rousset wanroij, velletaz, talbot, christoyannis, dolié

jeu. 28 nov.    

    pleyel St-S symph la, schub messe mib Billy OP byström, pokupic, güra, brachmann, ch orch paris

ven. 29 nov.    

    amphi schubert prégardien gees adx et vyge

sam. 30 nov.    

    pleyel St-S symph la, schub messe mib Billy OP byström, pokupic, güra, brachmann, ch orch paris
    §§ CiMu Olberge, schubert offertorium intende voci, accentus, paris chbO, zehetmair, soare, spence, buet

dim. 01 déc.    Avent

    16h30 CiMu ascensn, alpestre, tabachnik
    bastille elektra theorin merberth meier carsen jordan
    garnier carter chb

lun. 02 déc. (Semaine 49)    

    § pleyel chosta symphs 5 & 14 gergiev mariinski

mar. 03 déc.    

    (( BRUXELLES Hamlet minko py larmore yoncheva richter varnier neven degout

mer. 04 déc.    

    pleyel copland symph 3 k. järvi et guitare
    ¤ (( bastille belle au bois dormant noureïev

jeu. 05 déc.    

    §§ (( Châtelet My Fair Lady JSQ 1er sf lndi
    §§ pleyel copland symph 3 k. järvi et guitare

ven. 06 déc.    

    Beeth ccto 5, haydn symph, stra oaks, Perahia ASMIF
    BRUXELLES Hamlet minko py larmore yoncheva richter varnier neven degout
    versailles cavalli elena alarcon

sam. 07 déc.    

    versailles caurroy requiem

dim. 08 déc.    

    versailles cavalli elena alarcon
    ¤ O-C les wanderer dans trios beeth (17h pg archiduc)

lun. 09 déc. (Semaine 50)    

    TCE demarquette berezovsky : mendel 2, grieg, britten, rachma
    §§ (( O-C Manfred Schumann, astrid bas

mar. 10 déc.    

    BRUXELLES Hamlet minko py larmore yoncheva richter varnier neven degout
    O-C sibelius 6 schubert inchvée mzt ccto 22 dausgaard philhar biss
    §§ oratoire louvre Poulenc ch relgx elemens
    §§§§ (( TCE dialogues

mer. 11 déc.    

    O-C Manfred Schumann, astrid bas
    TCE messie haïm crowe purves

jeu. 12 déc.    

    O-C Manfred Schumann, astrid bas
09:00    § orsay keller SQ kodaly ligeti 1 bartok 4, duos vlns

ven. 13 déc.    

    14h30 O-C cc armée fçse idtiq, jne pblic
    BRUXELLES Hamlet minko py larmore yoncheva richter varnier neven degout
    O-C chs d'hôs d'opéras, ch armée fçse
    TCE dialogues
    § versailles messiah koopman zomer dürmüller mertens

sam. 14 déc.    

    O-C Manfred Schumann, astrid bas

dim. 15 déc.    

    )) O-C Manfred Schumann, astrid bas
    TCE dialogues

lun. 16 déc. (Semaine 51)    

    pleyel oiseau 1919, chssr mdit, poulenc stabat, casadesus ONF
    versailles airs de cour et à boire auvity mauillon christie negri reinhold abadie : d'ambruis, charpentier, couperin, lambert, le camus, lully, moulinié
    § amphi atelier lyrique lutoslawski, debussy, ravel

mar. 17 déc.    

    ?? Bastille Puritani René Barbera
    BRUXELLES Hamlet minko py larmore yoncheva richter varnier neven degout
    pleyel mecensi pichon warnier guillon behle arnould
    TCE dialogues
    § 20h30 orsay nef philhar prince de bois

mer. 18 déc.    

    pleyel jx, ccto brg, trois pièces, webern passacaille, boulez OP
    TCE favorita lacombe barcellona florez lapointe cavallier

jeu. 19 déc.    

    Bastille Puritani René Barbera
    TCE dialogues

ven. 20 déc.    

    BRUXELLES Hamlet minko py larmore yoncheva richter varnier neven degout
    pleyel messiah labadie academy ancient teuscher, ovenden, foster-williams
    TCE RK noël rachma dses symphs proko ccto vln 2 jurowski LPO
    §§ CiMu airs de cour et à boire auvity mauillon christie negri reinhold abadie : d'ambruis, charpentier, couperin, lambert, le camus, lully, moulinié

sam. 21 déc.    

    )) TCE dialogues

dim. 22 déc.    

    )) BRUXELLES Hamlet minko py larmore yoncheva richter varnier neven degout

lun. 23 déc. (Semaine 52)    

    )) garnier clemenza oustrac

mar. 24 déc.    

 

mer. 25 déc.    Noël

 

jeu. 26 déc.    

 

ven. 27 déc.    

 

sam. 28 déc.    

 

dim. 29 déc.    

 

lun. 30 déc. (Semaine 01)    

    § bastille mahler 2 jordan kleiter schuster

mar. 31 déc.    

 

mer. 01 janv.    Nouvel An

    )) Châtelet My Fair Lady

jeu. 02 janv.    

 

ven. 03 janv.    

 

sam. 04 janv.    

    )) bastille belle au bois dormant noureïev

dim. 05 janv.    

 

lun. 06 janv. (Semaine 02)    

 

mar. 07 janv.    

    § TCE tchaï 5 ccto 1 voïevode, ashkenazy Phia kissin

mer. 08 janv.    

    pleyel tchaï 4 järvi OP
    TCE tchaï 4 RJ ccto vln repin azhkenazy Phia

jeu. 09 janv.    

    pleyel tchaï 4 järvi OP
    TCE copland ccto clar fröst, luto préludes de dse, bartok imges hgroises, dvorak symph 9 zinman ONF

ven. 10 janv.    

    TCE vivaldi catone lehtipuu mameli prina hallenberg curtis
    § pleyel proko symph 3 saraste philhar
    §§§§ (( colline ibsen canard
    §§§§ (( O-C lakmé

sam. 11 janv.    

    CiMu ciné-cc ds la nuit vanel sclavis
    ¤ amphi addis wolf britten poulenc...
    ¤ O-C gossec symph, mzt, haydn, koopman philhar

dim. 12 janv.    Epiphanie

    (( 11h O-C mélodie française académie
    11h TCE violon tscrit flûte pahud le sage : mendel schum mzt
    O-C lakmé

lun. 13 janv. (Semaine 03)    

    ¤ O-C cinéma achard la valse de paris (offenbach par printemps)

mar. 14 janv.    

    13h O-C mélodie française académie
    O-C lakmé
    ¤ TCE st-s 2, fauré ftaisie fl, sieg-idyll, hersant ccto fl, pahud zehetmair EOP
    § (( athénée atelier lyrique britten lucrèce
    § CiMu waldtaube graham, fahrenden Schnbg EIC, maderna, dallapiccola, chauris, par pablo heras-casado
    § pleyel ciné-cc potemkine chosta

mer. 15 janv.    

    athénée atelier lyrique britten lucrèce
    §§ TCE goerne / andsnes : mahler / chosta

jeu. 16 janv.    

    10h O-C colloque mdernité défis opéra-comique
    athénée atelier lyrique britten lucrèce
    CiMu monteverdi livre VI agnew
    O-C lakmé
    TCE bruck 4, strauss verklärung, prélude III meister gatti ONF

ven. 17 janv.    

    (( § déjazet hervé petit faust marzorati behloul decouture
    10h O-C colloque mdernité défis opéra-comique
    athénée atelier lyrique britten lucrèce
    oratoire louvre motets charpentier suhubiette
    pleyel feuersnot sc amr, schelomo, sinfonietta korngold, philhar gabel

sam. 18 janv.    

    )) 14h30 O-C mélodie française académie
    )) athénée atelier lyrique britten lucrèce
    15h CiMu Béla SQ : Crumb, Ligeti 1, Mozart, Rizo-Salom
    déjazet hervé petit faust marzorati behloul decouture
    O-C lakmé
    ¤ pleyel mendel 3, hébrides, ccto pia schum, Pires, Gardiner LSO
    § 18h CiMu Voce SQ : Mantovani, Beeth 8, K.387
09:00    § malraux bicêtre rosmersholm

dim. 19 janv.    

    15h déjazet hervé petit faust marzorati behloul decouture
    pleyel tchaï 4, + ?, dudamel bolivar
    TCE bruck 6 chailly vienne sibelius finlandia ccto vln tetzlaff
    § (( bastille werther alagna

lun. 20 janv. (Semaine 04)    

    )) O-C lakmé
    ¤ (( châtelet rossini pietra del paragone spinosi JSQ 29

mar. 21 janv.    

    CiMu Arditti SQ & Philhar : Manoury, Dusapin
    TCE méhul chasse, beeth egmont avec rcitt, ccto 2, nelson EOP
    § 12h30 orsay jne ch paris kodaly bartok ligeti

mer. 22 janv.    

    ***** § pleyel brahms ch et orch, symph 2, blomstedt OP et ch OP
    bastille werther alagna

jeu. 23 janv.    

    CiMu Borodine SQ : Borodine 2, Tchaï mvt, K.421
    TCE dvo ccto vcl gastinel, mahler 1, gatti onf
    § 20h30 gaveau beyer hantaï bach
    § pleyel brahms ch et orch, symph 2, blomstedt OP et ch OP

ven. 24 janv.    

    ***** § pleyel lunaire, DJ strauss, dse Salomé, franck / philhar
    19h30 gaveau concours vernes
    déjazet hervé petit faust marzorati behloul decouture
    TCE brême pinnock cctos chopin blechacz, beeth créatures prométhée (entier ?)
    § CiMu Ysaÿe SQ Pennetier : debussy, fauré quintette 1, beeth 135, verklärte, mzt quintette

sam. 25 janv.    

    bastille werther alagna
    déjazet hervé petit faust marzorati behloul decouture
    ¤ 11h CiMu prazak SQ : chosta 14, weinberg 14, K.458 chasse
    ¤ 17h CiMu Pacifica SQ : Ravel, Bartok 6, K.590
    § 20h30 CiMu emerson SQ : chosta 15, beeth 9, K.428

dim. 26 janv.    

    15h déjazet hervé petit faust marzorati behloul decouture
    17h magnard 3, st-s ccto 2, zavaro, lamoureux O
    ¤ 14h30 CiMu Belcea SQ : britten 3, K.499 hoffmeister
    ¤ 17h30 Jerusalem SQ : jana 1, smet 1, K.589
    ¤ bouffes bojan z
    § 11h CiMu Arcanto SQ : schub mvt, quintette vcl, K.464. weithaas, zimmermann, queyras

lun. 27 janv. (Semaine 05)    

    (( § ville ibsen ennemi ostermeier jsq 2 fév

mar. 28 janv.    

    athénée pruvot résistance terezin
    ¤ pleyel yoncheva haendel

mer. 29 janv.    

    ***** pleyel sibelius 6 & 7, haydn 82, mzt ccto 23, p. järvi, OP, Pressler

    bastille werther alagna
    TCE lac cygnes st-p ballet th, d'après Petipa
    ¤ )) châtelet rossini paragone

jeu. 30 janv.    

    20h Versailles CFT fr
    TCE lac cygnes st-p ballet th, d'après Petipa
    §§ pleyel sibelius 6 & 7, haydn 82, mzt ccto 23, p. järvi, OP, Pressler

ven. 31 janv.    

    TCE proko RJ st p ballet th
    §§ CiMu fink schumann Op.39, debussy verlaine, mahler lieder / waldszenen

sam. 01 févr.    

    17h30 CiMu piano solo roussel chabrier liszt debussy par cabasso, autour de la forêt
    TCE proko RJ st p ballet th
    § (( bastille fanciulla lehnhoff stemme berti
    § 20h CiMu Koechlin jungle extts, Roussel 1, Ravl gche, angelich / davin / cservatoire
    §§ 16h versailles CFT fr

dim. 02 févr.    

    11h TCE trio les esprts : beeth 6, dvo 3
    16h,20h pleyel sitâ par gamelan balinais
    bastille werther alagna
    herblay axentii bizet duparc berlioz hahn, et op étoile cendrillon carmen
    TCE proko RJ st p ballet th
    §§ 15h versailles CFT fr

lun. 03 févr. (Semaine 06)    

    amphi michael nagy : Eisler, Mahler Schubert, Schoenberg, Weill

mar. 04 févr.    

    bastille fanciulla lehnhoff stemme berti

mer. 05 févr.    

    bastille werther alagna
    ¤ pleyel boris sokhiev

jeu. 06 févr.    

    § amphi milhaud masset, milhaud quats 2 & 3 danel, tombeau couperin, pâques honegger

ven. 07 févr.    

    bastille fanciulla lehnhoff stemme berti
    billettes sop,flûte,bc, Strozzi, Monteverdi, Frescobaldi
    CiMu winterreise nigl staier arrangé par mark andre
    § pleyel sibelius 1, bartok ccto vln 2, v. petrenko, philhar

sam. 08 févr.    

    17h abbesses karthäuser asti lied et mélodie frauenliebe, honegger, poulenc...
SCHUBERT Lieder
SCHUMANN « Frauenliebe und Leben » (L’Amour et la vie d’une femme)
HONEGGER Petit cours de morale
POULENC Tel jour telle nuit
SATIE 3 Mélodies de 1916
CHABRIER Chanson pour Jeanne ; Lied
    ? CiMu pot-pourri pintscher : mallarmé axentii, slowpiewnie szyma, webern lieder Op.13 & 15... 8h à minuit
    pleyel terfel wagner don gio, Berlgiq nbr bsp;nb brsp; nbsp; ue ON, Gareth Jones
    § (( Richelieu midsummer mayette

dim. 09 févr.    

    16h30 CiMu messagesquisse boulez, rihm tutuguri pour six percussionnistes, gran partita ; EIC
    bastille werther alagna
    § pleyel bizet jx, symph ; St-S ccto vcl 1, dse mcbre,, les siècles

lun. 10 févr. (Semaine 07)    

    bastille fanciulla lehnhoff stemme berti
    § bouffes hosokawa The Raven

mar. 11 févr.    

    (( TCE gala monteverdi haïm

mer. 12 févr.    

    )) bastille werther remplaçant
    pleyel brahms 4, dvorak carnaval, bartok ccto alto zimmermann, eschenbach OP

jeu. 13 févr.    

    )) TCE gala monteverdi haïm
    bastille fanciulla lehnhoff stemme berti
    pleyel brahms 4, dvorak carnaval, bartok ccto alto zimmermann, eschenbach OP
    § versailles Rameau Les Fêtes de l’Hymen & de l’Amour ou Les Dieux d’Égypte niquet joshua sampson santon borghi mechelen vidal christoyannis buet

ven. 14 févr.    

    CiMu carte blanche avant-scènes
    § pleyel rihm, manoury, b-a zimmermann symph soldaten

sam. 15 févr.    

    )) colline ibsen canard
    ***** §§ pleyel kampe, lehman, extts tristan et walküre, ONLille, Casadesus
    CiMu carte blanche avant-scènes

dim. 16 févr.    

    bastille fanciulla lehnhoff stemme berti
    CiMu carte blanche avant-scènes

lun. 17 févr. (Semaine 08)    

    §§§§ (( pelléas O-C

mar. 18 févr.    

 

mer. 19 févr.    

    bastille fanciulla lehnhoff stemme berti
    pelléas O-C

jeu. 20 févr.    

    §§ TCE Le Villi carignani jaho + extts nuova scola

ven. 21 févr.    

    pelléas O-C
    ¤ CiMu Dido Currentzis, dixit dominus, par musica aeterna

sam. 22 févr.    

    bastille fanciulla lehnhoff stemme berti
    O-C quintettes pia magnard franck, planès, chmps-é

dim. 23 févr.    

    15h pelléas O-C

lun. 24 févr. (Semaine 09)    

 

mar. 25 févr.    

    )) pelléas O-C
    bastille fanciulla lehnhoff stemme berti
    TCE schum 1, ftaisie vln, ccto vln, manoury trio avec clar, zehetmair EOP

mer. 26 févr.    

    CNSM Mitridate Vittoz
    § O-C chausson symph, faune, fauré pelléas, chmps-é langrée

jeu. 27 févr.    

    TCE mendel 3 & 4, masur ONF

ven. 28 févr.    

    )) bastille fanciulla lehnhoff stemme berti
    CNSM Mitridate

sam. 01 mars    

 

dim. 02 mars    

    ¤ garnier quats respighi, puccini, wolf...

lun. 03 mars (Semaine 10)    

 

mar. 04 mars    Mardi Gras

    (( 104 germinal jsq 19
    CNSM Mitridate

mer. 05 mars    Cendres

    pleyel ives 4, antheil jazz-s, gershwin ouv cubaine, bernstein WSS, metzmacher OP

jeu. 06 mars    

    §§ pleyel ives 4, antheil jazz-s, gershwin ouv cubaine, bernstein WSS, metzmacher OP

ven. 07 mars    

 

sam. 08 mars    

    18h versailles rameau-weiss suites d'opéra pour clavecin
    CiMu Apollon & Hyacinthe, PCA, Droy, msc van parys
    ¤ 17h30 CiMu schmitt lubimov pia 1791 : vanhal, CPE, mzt
    §§§§§ versailles F. David, Herculanum

dim. 09 mars    Carême

    16h versailles nvlles suites rameau rannou
    § 18h rameau vidal amarillis : orphée, berger fidèle, suites cl en cc

lun. 10 mars (Semaine 11)    

    pleyel bashkirova ds utvoslkaÏa sonate 5, saisons tchaï, papillons & humoreske schumann

mar. 11 mars    

    ¤ (( bastille zauberflöte carsen jordan breslik kleiter devielhe
    § 19h CiMu bach ho partita 1, suites et ouvertures
    § 21h CiMu bach koopman partitas 3,4,6
    § TCE rameau festes hymen amr niquet vidal

mer. 12 mars    

    pleyel harteros ds strauss : 4 orchestrés et Capriccio final, janowski OP

jeu. 13 mars    

    21h CiMu bach baumont préludes, suites, partitas
    pleyel harteros ds strauss : 4 orchestrés et Capriccio final, janowski OP
    TCE pg? muti ONF
    § 19h CiMu bach martin suites anglaises

ven. 14 mars    

    (( berthier comme il vous plaira chéreau
    (( STRASBOURG arthus
    ¤ 21h CiMu bach alard invtns à 2 et 3 vx
    ¤ pleyel gurrelieder salonen

sam. 15 mars    

    20h versailles rameau cantates marzorati folies frçses ; pièces cl en cc martin
    TCE brahms ccto 1 stra petrouchka 47 nelsons grimaud birmingham
    § 18h versailles suites 2 cl rameau, hantaÏ-sempé

dim. 16 mars    

    STRASBOURG Arthus
    ¤ 20h strauss juan brahms ccto vln proko RJ nelsons mutter birmingham
    § 14h CiMu bach rannou suites fçses

lun. 17 mars (Semaine 12)    

    §§ pleyel ives concord symph extt, adams absolute jeste, beeth 7, MTT SFSO

mar. 18 mars    

    STRASBOURG Arthus
    § (( abbesses balzac le faiseur jsq 12 avril
    § 21h CiMu bach hantaï suites anglaises
    § Pleyel Mahler 3 MTT SFSO
    §§ TCE Rosenkavalier K. Petrenko Isokoski Koch Rose Munich

mer. 19 mars    

    TCE chausson amr mer hallenberg, schum 2, chausson poème, Paris ChbO, swensen
    § pleyel passion st jean suzuki guillon, türk, kooij

jeu. 20 mars    

    § (( O-C platée christie carsen
    § 21h CiMu bach rousset partitas 2 & 5
    §§ orsay isokoski frauenliebe, ophelia strauss, sallinen, italienisches

ven. 21 mars    

    STRASBOURG Arthus
    Versailles Création Herreweghe
    ¤ 21h CiMu bach asperen baumont art fugue
    § billettes sop guit thb lully bailly espagnols
    §§§§ O-C castor pichon

sam. 22 mars    

    bx castor pichon
    O-C platée christie carsen

dim. 23 mars    

    15h O-C nvlles suites rameau, martin
    pleyel brahms Schicksalslied, beeth ccto 4, ftaisie chorale, schubert psaume 92 ONIF mazzola
    ¤ 17h pièces clvcn en cc rameau
    § 11h O-C indes galantes à deux clvcins

lun. 24 mars (Semaine 13)    

    O-C platée christie carsen

mar. 25 mars    

    )) STRASBOURG Arthus
    montansier parodie hippolyte kalinine buet
    O-C platée christie carsen
    ¤ CiMu sto momente
    § 13h O-C Enée de Campra, Pyrame de Montéclair, Christie fonnard mechelen sicard
    §§ 12h30 decaux rameau kudritskaya

mer. 26 mars    

    amphi vierne mélodies, quintette, préludes
    ¤ CiMu Sto mantra

jeu. 27 mars    

    O-C platée christie carsen
    ¤ orsay madrigaux archaïques
    § 13h O-C Enée de Campra, Pyrame de Montéclair, Christie fonnard mechelen sicard

ven. 28 mars    

    O-C cc-lect de christie sur platée
    pleyel duparc mélodies orch tézier, beeth 7 chung philhar
    versailles resurrezione jacobs karthäuser im ovendenden weisser
    ¤ Sto Carré, et wagner orch. tabachnik, les cris de paris

sam. 29 mars    

    O-C parodie hippolyte kalinine buet

dim. 30 mars    Mi-Carême

    )) O-C platée christie carsen
    17h pleyel bruck 4, ccto vcl haydn 2 mörk, jansons ccgbw
    ¤ garnier chb ohana crumb cage

lun. 31 mars (Semaine 14)    

    pleyel bruck 9, beeth ccto 5 zimerman, jansons ccbgw
    ¤ (( garnier italiana

mar. 01 avr.    

    CiMu Telemann Donnerode, Bach cantate 6 ; opera fuoco, arsys
    pleyel bruck 7, mozart 3 FP Zimmermann, jansons ccgbw
09:00    12h30 orsay christoph pohl dichterliebe liederkreis Op.24
09:00    § (( châtelet into the woods

mer. 02 avr.    

    CiMu Tempest purcell pickett
    ¤ pleyel mahler 4 webern langsamer satz beeth ccto pia 1 dragojevic lupu, OP järvi

jeu. 03 avr.    

    § amphi breslik schumann schubert

ven. 04 avr.    

    pleyel mzt 31, 41, ccto htbois brüggen philhar
    § billettes bennani Marais, Monteclair, Rameau, Charpentier, Clérambault

sam. 05 avr.    

 

dim. 06 avr.    

    16h30 CiMu Sibelius 1, poèm amr mr gubisch, hébrides ; jeunes frçs O, russell davies
    pleyel messiaen ascension scriab symph 2 liszt ccto 2 gergiev LSO

lun. 07 avr. (Semaine 15)    

    CiMu tempêtes savall : locke, feste marine lully, alcyone, élémens, boréades, ccto vivaldi

mar. 08 avr.    

    12h30 orsay pohl dichterliebe liederkreis 24
    ¤ (( bastille tristan sellars urmana rds baechle selig jordan
    ¤ pleyel brahms sonates kavakos yuja wang
    § CiMu joncières der j pompéi, david herculanum ; piano & chantrs, dt philiponet
    § TCE kaufmann deutsch winterreise

mer. 09 avr.    

    châtelet anderson cohen : poulenc, strauss, weill, am
    pleyel mendel 3, mzt ccto 7 p 3 pia, heiling ouv, OP cornelius meister
    § O-C spyres massis meyerbeer halévy auber rossini, mulhouse SO

jeu. 10 avr.    

    pleyel mendel 3, mzt ccto 7 p 3 pia, heiling ouv, OP cornelius meister
    TCE meyerbeer quintette clar, rossini sérénade cordes et vents, donizetti quatuor... charlier, r. pasquier, noras...
    ¤ orsay magelone crossley schneider récitant

ven. 11 avr.    

    MULHOUSE arthus
    pleyel mahler 2 chung philhar
    § boulez dialogue, anthèmes, mantovani, ligeti kammerkonzert, stra clar
09:00    § )) châtelet into the woods

sam. 12 avr.    

    (( richelieu misanthrope
    16h pleyel brahms quat 1, schub quintette 2 vcl, artemis SQ g capuçon
    ? CiMu grand soir ctp ; en seconde partie notamment mey, kurtag, mantovani, yun, donatoni, webern... en troisième, reich 18
    pleyel schubert 15, mendel octuor, artemis ébène
    suresnes atelier lyrique hommage rameau

dim. 13 avr.    

    11h TCE Zaïde SQ :jana 1, beeth14
    16h pleyel schub quat 14, kurtag officium, brahms quint pia, artemis leonskaja
    garnier chb cras, françaix, roussel, ravel, jolivet
    MULHOUSE arthus

lun. 14 avr. (Semaine 16)    

    pleyel pletnev russie NO bois drmt suite, proko ccto 3 luganski
    § amphi baechle Hahn Pfitzner Berg Silvestrov Schubert Wolf Mahler Gounod Berlioz Valentin
    § roch johannes-passion brüggen dahlin wolff beekman morsch

mar. 15 avr.    

    )) bastille zauberflöte carsen jordan breslik kleiter devielhe
    ¤ pleyel matthäus koopman

mer. 16 avr.    

    § louvre atelier lyrique rameau flies françoises

jeu. 17 avr.    

 

ven. 18 avr.    

 

sam. 19 avr.    

 

dim. 20 avr.    Pâques

 

lun. 21 avr. (Semaine 17)    Lundi de Pâques

 

mar. 22 avr.    

 

mer. 23 avr.    

    )) garnier italiana
    CiMu clubs ouagadougou
    TCE pg orgnl Yo-Yo Ma
    ¤ brahms 1 académique, ccto 1 OP angelich järvi
    §§ amphi dupont mélodies heures debussy damoiselle pasturaud

jeu. 24 avr.    

    ¤ brahms 1 académique, ccto 2 OP angelich järvi

ven. 25 avr.    

    ¤ pleyel mahler 9 chung

sam. 26 avr.    

    § TCE strauss htbois, schumann 3, manoury, Paris ChbO

dim. 27 avr.    

    16h pleyel oratorio mslmn
    ¤ garnier thuille, beeth, piano et vents

lun. 28 avr. (Semaine 18)    

 

mar. 29 avr.    

    poissy atelier lyrique hommage rameau
    ¤ pleyel waldtaube fujimura, pelléas schönbg, egmont sc schum, abbado, mahler ChbO, mozart bologna

mer. 30 avr.    

 

jeu. 01 mai    Fête du travail

 

ven. 02 mai    

 

sam. 03 mai    

    (( garnier gluck orphée wesseling hengelbrock bausch
    ¤ 16h et 20h Pleyel ballet cambodgien

dim. 04 mai    

    )) tristan sellars urmana rds baechle selig jordan

lun. 05 mai (Semaine 19)    

    CiMu Reich (dt Desert), K. Järvi, MDRSO Leipzig
    § (( châtelet flowering tree

mar. 06 mai    

    CiMu david désert, St-S ccto 5, droy chamayou accentus EOP Equilbey
    §§§§ versailles tancrède

mer. 07 mai    

    §§§§ (( colline aglavaine
    §§§§ versailles tancrède
09:00    (( odéon cyrano pitroiset

jeu. 08 mai    Victoire 1945

 

ven. 09 mai    

 

sam. 10 mai    

 

dim. 11 mai    

    11h TCE gabetta chamayou schuman fant, brahms 1, chosta

lun. 12 mai (Semaine 20)    

    (( lecocq ali-baba marin-degor talbot christonyannis accentus rouen OO
    (( § carreau temple : shakesp nuit roi markowicz adaptation jsq 28
    §§ amphi volle : kerner et autres schumann
09:00    (( § ville lear jsq 28 par TNP villeurbanne

mar. 13 mai    

    )) châtelet flowering tree
    § 12h30 orsay chauvin beaumont biber rosaire

mer. 14 mai    

    lecocq ali-baba marin-degor talbot christonyannis accentus rouen OO
    ¤ CiMu CPE israélites ds dsert bayodi-hirt savall
    § 13h OC mélodies et poètes, académie

jeu. 15 mai    

    ¤ CiMu accentus gesualdo répons, dusapin, verunelli - avec vidéo
    § orsay kirchschlager werba wunderhorn

ven. 16 mai    

    19h15 OC mélodies et poètes, académie
    lecocq ali-baba fa (!) talbot christonyannis accentus rouen OO
    pleyel bruckner 3 orig nagano, schönbg sc film, mozart airs cc schäfer, philhar

sam. 17 mai    

    pleyel mutter chb : pende, previn, beeth 9, mozart

dim. 18 mai    

    11h TCE bach sonates biondi weiss
    CiMu carte blanche avant-scènes
    lecocq ali-baba marin-degor talbot christonyannis accentus rouen OO
    ¤pleyel 16h takemitsu requ, chosta 5, rhapso paga rachma ; otaka, ONIF, descharmes

lun. 19 mai (Semaine 21)    

    CiMu carte blanche avant-scènes

mar. 20 mai    

    10h OC colloque répertoire
    12h30 orsay Märchenerzählungen märchenbilder...
    lecocq ali-baba marin-degor talbot christonyannis accentus rouen OO

mer. 21 mai    

    )) garnier gluck orphée wesseling hengelbrock bausch
    10h OC colloque répertoire
    pleyel deutsches requ goerne messiaen tombeau OP järvi
    ¤ OC cinéma vie parisienne barrault

jeu. 22 mai    

    )) lecocq ali-baba marin-degor talbot christonyannis accentus rouen OO
    §§ pleyel deutsches requ goerne messiaen tombeau OP järvi

ven. 23 mai    

    pleyel debssy faune, mer, rautavaara arcticus, ccto vln hahn, franck philhar
    Versailles Persée Pinkosky

sam. 24 mai    

    (( richelieu borgia hugo
    Versailles Persée Pinkosky
    § 17h30 druet-wagner : dutilleux (geôle, déprtée, prludes), debussy (bilitis), fauré (clr), berlioz (ophélie), ravel (gibet)
    §§§§ amphi spanisches steinberger trekel

dim. 25 mai    Fête des Mères

    11h TCE brahms quintette pia, mzt quintette hautbois basson trio, angelich, solistes OP
    16h (( herblay menotti consul
    Versailles Persée Pinkosky

lun. 26 mai (Semaine 22)    

    CiMu dutilleux muss es sein, métaboles, mnde lntn, beeth 5, dukas apprti srcier, siècles roth, g. capuçon

mar. 27 mai    

    12h30 orsay bauer hielscher
    CiMu dutilleux slava, nuits été losier, fntastq, B&Benedick, chb phil, csvtre paris, krivine
    gaveau dessay cassard lied : Clara Brahms, Pfitzner, Strauss, Poulenc, Duparc, Chabrier, Chausson, Debussy
    herblay menotti consul

mer. 28 mai    

    CiMu monteverdi libro VII agnew

jeu. 29 mai    Ascension

 

ven. 30 mai    

    ? pleyel deb noct, jx, rautavaara 8, franck philhar

sam. 31 mai    

 

dim. 01 juin    

    )) berthier comme il vous plaira chéreau

lun. 02 juin (Semaine 23)    

    (( bastille traviata damrau demuro tézier jacquot
    ¤ 19h30 pleyel orfeo rousset

mar. 03 juin    

    12h30 orsay ader : oiseau, medtner, grieg, proko, mt chve...
    § pleyel nott bamberg strauss juan, lieder Op.27, mahler 1, urmana

mer. 04 juin    

    pleyel perahia pg ?
    ¤ OC gubisch altinoglu debussy ravel komitas falla

jeu. 05 juin    

    )) herblay menotti consul
    bastille traviata damrau demuro tézier jacquot
    OC arménie orch : aprikian épopée, proko 1, khatcha mascarade, altinoglu gulbenkian
    orsay lott la fontaine delunsch huchet pass pikulski
    § châtelet hampson pisaroni
    §§§§ )) colline aglavaine

ven. 06 juin    

    pleyel k. zimerman pg ?

sam. 07 juin    

    bastille traviata damrau demuro tézier jacquot
    ¤ (( garnier incoronazione wilson

dim. 08 juin    Pentecôte

 

lun. 09 juin (Semaine 24)    Lundi de Pentecôte

    bastille traviata damrau demuro tézier jacquot

mar. 10 juin    

    ¤ TCE italiana norrington Paris ChbO lemieux siragusa, nigel smith, regazzo
    § (( richelieu hernani

mer. 11 juin    

    bastille jordan berlioz fantastique, lieder strauss harmpson, ouv tannhäuser
    § TCE airs vargas, abdramazakov, piano
    §§ athénée pvre matelot, colombe jsq 15 juin

jeu. 12 juin    

    bastille traviata damrau demuro tézier jacquot
    TCE wesendonck stotijn, strauss traumerei intermezzo, alpestre, bychkov ONF

ven. 13 juin    

    ? (( OC robert cochon mauillon
    ¤¤ TCE Rossini scala seta mazzola rancatore ONIF

sam. 14 juin    

    bastille traviata damrau demuro tézier jacquot
    bouffes mosaïques SQ david onslow rejcha
Félicien David : Quatuor n°3 en ré majeur
George Onslow : Quatuor
Antonin Reicha : Ouverture générale pour les séances des quatuors
    OC robert cochon mauillon
    pleyel cc transculturel marco polo
    TCE fidelio rhorer byström schukoff foster-williams karthäuser
    versailles didon genaux dumestre accentus

dim. 15 juin    Trinité
Fête des Pères

    )) OC robert cochon mauillon
    bouffes trio wanderer : st-s pierné ravel
    versailles didon genaux dumestre accentus
    ¤ 15h CiMu kosmos crumb bartok
    § 16h pleyel ravel shéhé gens, RK-ravel antar dussolier, ravel 2 hébraïques, daphnis 2, ONLyon Slatkin

lun. 16 juin (Semaine 25)    

    bastille jordan harteros bizet ut, daphnis 2, capriccio final
    bouffes 3 vcls : d'ollone, la tombelle, offenbach
    ¤ pleyel braunstein trio, sonates ravel, franck, schub op.99

mar. 17 juin    

    bastille traviata damrau demuro tézier jacquot
    ¤¤ pleyel bohème montpellier sempey ciofi pop yoncheva karabits

mer. 18 juin    

    CiMu piano créations : ktg, manoury, mantovani, pesson, rihm, stroppa, haas, dufourt...

jeu. 19 juin    Fête-Dieu

    bouffes David chauvin : Le Saphir, transcription pour neuf instrumentistes et six chanteurs
    ¤¤ CiMu orlando haendel jacobs : mehta, hammarström, im, wolff, B'Rock

ven. 20 juin    

    )) bastille traviata damrau demuro tézier jacquot

sam. 21 juin    

    15h CiMu batucadas gratuit
    versailles 19h30 24 vlns roy, PCA martin, 2 chntrs

dim. 22 juin    

    15h CiMu capoeira gratuit
    20h versailles dixit dominus, christ lag in todesbanden, gardiner

lun. 23 juin (Semaine 26)    

 

mar. 24 juin    

 

mer. 25 juin    

    TCE purcell jaroussky visse pluhar

jeu. 26 juin    

    TCE carnaval schum fokine, narcisse tcherepnine fokine, kremlin

ven. 27 juin    

    TCE carnaval schum fokine, narcisse tcherepnine fokine, kremlin
    § pleyel otello extts alagna hvoro vassileva ONIF frizza

sam. 28 juin    

    TCE carnaval schum fokine, narcisse tcherepnine fokine, kremlin
09:00    )) odéon cyrano pitoiset

dim. 29 juin    

    17h TCE carnaval schum fokine, narcisse tcherepnine fokine, kremlin

lun. 30 juin (Semaine 27)    

    (( bastille NDP roland petit, maurice jarre
    )) garnier incoronazione wilson

mar. 01 juil.    

    TCE académie quat ozawa : verklärte, Mozart, Haydn, Beethoven, Schubert, Schumann, Brahms, Bartók

mer. 02 juil.    

 

jeu. 03 juil.    

    pleyel elgar 2, beeth 5, Sk Berlin, barenboim

ven. 04 juil.    

 

sam. 05 juil.    

 

dim. 06 juil.    

 

lun. 07 juil. (Semaine 28)    

 

mar. 08 juil.    

 

mer. 09 juil.    

 

jeu. 10 juil.    

 

ven. 11 juil.    

 

sam. 12 juil.    

 

dim. 13 juil.    

 

lun. 14 juil. (Semaine 29)    Fête nationale

 

mar. 15 juil.    

 

mer. 16 juil.    

    )) bastille NDP roland petit, maurice jarre



Si cela peut aider à hiérarchiser, je n'ai pas eu la patience de retirer le légendage personnel : le signe § indique le degré de prévision, le signe ¤ l'improbabilité de ma présence. Je n'ai pas conservé la couleur qui apparaît sur l'agenda pour la présélection, mais peu importe, on peut très bien naviguer sans. Les astériques sont sans importance (à part pour moi, puisque j'ai déjà les billets).


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=2316

Commentaires

1. Le dimanche 15 septembre 2013 à , par Xavier

C'est dans quelle salle Vourc'h le 13/10?

2. Le dimanche 15 septembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Oh, tu as tout lu !

C'est à l'amphithéâtre de la Cité de la Musique (en général le seul lieu où on sort ce type de cabriolet), donc un peu cher (20-25€ pour tout le monde).

Comme ça parlait du Rhin, tu avais peut-être cru que c'était un programme de lied romantique... mais comme j'ai lu la moindre ligne de la brochure...


Magnifique programme thématique tripartite autour du Rhin.


Terre de conflit
Chant yiddish (Schlaf mein Fagele)
Arthur Honegger / Guillaume Apollinaire
Les Cloches
Gustav Mahler / Volkslied
Zu Strasburg auf der Schanz
Maurice Ravel
Frägt due Velt die alte Kashe
Francis Poulenc / Guillaume Apollinaire
1904
Robert Schumann / Heinrich Heine
Die Grenadiere
Francis Poulenc / Guillaume Apollinaire
Dans le jardin d'Anna
Hanns Eisler Friedrich Hölderlin
An eine Stadt
Francis Poulenc / Guillaume Apollinaire
Bleuet

Légendes du Rhin
Gustav Mahler / Volkslied
Rheinlegendchen
Wilhelm Killmayer / Heinrich Heine
Die Lorelei
Robert Schumann / Wilhelmine Lorenz
Die Lorelei
Franz Liszt / Heinrich Heine
Die Lorelei
Clara Schumann Heinrich Heine
Die Lorelei


Regards croisés
Pauline Viardot / Heinrich Heine
Das ist ein schlechtes Wetter
Richard Wagner / Victor Hugo
L'attente
Paul Hindemith / Rainer Maria Rilke
Eau qui se presse, qui court...eau...
Paul Hindemith / Arthur Rimbaud
Le bal des pendus
Maurice Delage / Heinrich Heine
Auf Flügeln des Gesanges
Samuel Barber / Rainer Maria Rilke
Puisque tout passe, faisons
Henri Sauguet / Friedrich Höderlin
Der Winter
Wilhelm Killmayer
Wie der Mond sich leuchtend dränget

Après, ce n'est quasiment qu'une pièce par compositeur, ce peut être aussi un peu dépareillé comme résultat. À essayer.

3. Le dimanche 15 septembre 2013 à , par Xavier

C'est étonnant que je sois passé à côté; merci.
Sur la brochure il est indiqué 25 euros tarif unique, bon...

4. Le dimanche 15 septembre 2013 à , par Xavier

Sur le site de la Cité c'est marqué 25/20 euros, mais on ne peut plus réserver de places...

5. Le dimanche 15 septembre 2013 à , par DavidLeMarrec

De toute façon, le 20, c'est le tarif pour les bébés : le prix est d'ordinaire unique à l'amphi.

Je doute en revanche que ce soit complet, puisque j'ai pu avoir des places pour Le Texier dans les mélodies des années 40, ah non, mauvais exemple L'Art de la Fugue par les Keller la saison passée.


(Amusant, c'est l'inverse pour l'amphi de Bastille : le tarif réduit n'est pas indiqué sur le site.)

6. Le mardi 1 octobre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 1 : Alceste de Gluck (Py / Minkowski)

(Palais Garnier, samedi 28 septembre.)

Quelques frustrations, sur l'œuvre comme sur sa mise en action, exposées ici.

7. Le mardi 1 octobre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 2 : Věc Makropulos (Warlikowski / Mälkki)

(Opéra Bastille, lundi 30 septembre.)

Sentiments toujours un peu embarrassés devant le Janáček lyrique, en particulier concernant la complexité du langage par rapport à la diversité réduite des émotions exprimées ; et, plus que tout, s'affirme sur scène la dissociation temporelle très étrange entre l'expression du texte et l'orchestre, dont les ponctuations et développements semblent toujours advenir à côté (avant ou après) des mots correspondants. Au demeurant, musicalement une des meilleures œuvres de Janáček, très dense, et non dépourvue de séductions.

Deux très bonnes surprises : les changements onéreux de décors de Warlikowski mettent du rythme dans un livret qui chemine en une lente ligne droite vers l'épiphanie attendue (sans raconter trop autre chose que l'œuvre) ; la souplesse de la direction de Susanna Mälkki, que je trouve en général très raide et froide dans la musique contemporaine... et qui se révèle ici étonnamment généreuse (qualité de l'orchestre aidant, je suppose).

8. Le samedi 5 octobre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 3 : Hannibal de Grabbe

(Théâtre de Gennevilliers, vendredi 5 octobre.)

Citation, présentation et commentaire ici.

9. Le mardi 22 octobre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 4 : La Vestale de Spontini

(Théâtre des Champs-Élysées, mardi 15 octobre.)

I - Contexte et livret.

Suite en préparation.

10. Le mardi 22 octobre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 5 : Prométhée Triomphant, Chansons & Madrigaux, Études Latines et Valses de Reynaldo Hahn

(Temple du Luxembourg, vendredi 18 octobre.)

Présentation des œuvres, de la soirée, et extraits sonores ici.

11. Le mardi 22 octobre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 6 : Les Chants de Nectaire de Koechlin

(Salon d'Automne, dimanche 20 octobre.)

Évocation de l'expérience par ici.

12. Le samedi 2 novembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 7 : Così fan tutte, Toffolutti, d'Oustrac & Schønwandt

(Palais Garnier, mardi 22 octobre.)

Une expérience rétro décrite par ici.

13. Le samedi 2 novembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 8 : L'Oiseau de feu & Matthias Pintscher

(Opéra Bastille, mercredi 30 octobre.)

Où notre héros ébaubi découvre que diriger est un métier... sinon !

14. Le dimanche 3 novembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 9 : Aida par Olivier Py

(Opéra Bastille, samedi 2 novembre.)

Un mot très gentil sur l'œuvre, et un autre très gentil pour les chanteurs et très méchant pour le metteur en scène. Mais un peu mieux argumenté que ça.

15. Le lundi 18 novembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 10 : Elektra par Robert Carsen

(Opéra Bastille, jeudi 7 novembre.)

Très grande production à tous les étages, à commencer par la mise en scène.

16. Le lundi 18 novembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 11 : Pompée de Corneille (Brigitte Jaques-Wajeman)

(Théâtre des Abbesses, vendredi 15 novembre.)

Une mise en scène qui n'ajoute ni ne retranche à l'œuvre. Deux originalités : la relation érotisée entre Ptolomée et son conseiller Photin (qui n'apporte rien de vraiment neuf, finalement, que le prestige en soit intellectuel ou affectif) ; la relecture très charnelle du « duo d'amour » entre Cléopâtre et César (parasitant le vers à tel point, par les soupirs lascifs, le visuel et l'intonation générale, qu'il devient plus ou moins inaudible). Rien qui révolutionne en profondeur le propos de l'œuvre – de quoi émoustiller les quelques lycéens présents, en revanche, qui ont eu l'air de trouver Corneille étonnamment swag.
Au début du spectacle, les moulinets stéréotypés et aléatoirement répétitifs des acteurs laissent percevoir une direction défaillante. Mais on s'habitue.

Distribution très hétéroclite qui couvre tout le spectre possible : texte ânonné avec peine, mal dit ou à rebrousse-poil de l'effet recherché (Pascal Bekkar en César) ; poses scéniques et vocales un peu théâtre-subventionné, avec le désir de mettre en avant l'artifice des effets (Thilbault Perrenoud en Ptolomée, Marc Arnaud en Photin) ; prosaïsmes en décalage avec le ton du rôle (Sophie Daull en Cornélie violemment poitrinée) ; naturel parfait de la déclamation, où la logique de la syntaxe gagne sur le vers (chez Bertrand Suarez-Pazos, en Achorée, les rimes ne sont plus audibles, dans un abandon admirable) ; mise en valeur délicate de l'économie et de la respiration du vers (Marion Lambert en Cléopâtre).

Du fait de l'ordre d'entrée, on a un peu peur au début, mais il y a finalement de quoi passer un excellent moment avec certaines parts de cet attelage hétéroclite.

17. Le mercredi 20 novembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 12 : Mélodies & chœurs de Lili Boulanger

(Amphi Bastille, mardi 19 novembre.)

Œuvres et interprètes à découvrir .

18. Le samedi 23 novembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 13 : Trios français par le Trio Hoboken

(Salon d'honneur des Invalides, vendredi 22 novembre.)

Gouvy, Ravel, Durosoir. Grand moment de musique de chambre.

Un mot sur les œuvres et les interprètes par ici.

19. Le samedi 30 novembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 14 : Sophonisbe de Corneille (Jaques-Wajeman)

(Théâtre des Abbesses, vendredi 29 novembre.)

Moins de bizarreries et de forçages du texte ici, et de toute façon une pièce considérablement plus vertigineuse, où les indécidables affrontements rhétoriques voisinent les sommets de Cinna. Je suis surtout frappé par la disparité de traitement du vers selon les comédiens : certains réalisent soigneusement les diérèses pour scander régulièrement le vers, d'autres le prononcent à la moderne. Ce n'est pas une question de joliesse et de naturel, mais vraiment de comédien, individuellement : certaines difficultés ne sont pas éludées, et les mêmes mots subissent des traitements différents – tels « violence », « précieux », et même le nom de Lélius, tantôt « Lélyusse », tantôt « Léliyusse » ! Comme pour Pompée, certains acteurs semblent mieux dirigés (ou plus inspirés ?) que d'autres – Pierre-Stéfan Montagnier (Syphax) semble toujours aussi embarrassé de ses mains.

Sinon, malgré le style hétéroclite (et cela ne se limite vraiment pas à la seule scansion !), pas mal de satisfactions dans la distribution : la voix très douce (très peu éclatante hors des cris) d'Aurore Paris (Sophonisbe), la stature admirable, la présence sonore et le naturel du vers (où la rime est par ailleurs plus audible qu'en Achorée) de Bertrand Suarez-Pazos (Massinisse), et la bonne surprise de Marc Arnaud (Lélius), guère aimé en Photin minaudant, et ici d'une sobriété olympienne très réussie.


Version plus complète .

20. Le dimanche 8 décembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 15 : Danses et Concertos de Márquez, Aragão, Costa... et la Troisième de Copland (Kristjan Järvi, Orchestre de Paris)

(Salle Pleyel, jeudi 5 décembre.)

Un risque pris, en tout cas pour la première partie... et un concert merveilleux, commenté ici.

21. Le mercredi 11 décembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 16 : Poulenc a cappella par Les Éléments

(Oratoire du Louvre, le mardi 10 décembre.)

Salve Regina
Quatre motets pour le temps de Noël
Un soir de neige (Éluard)
Sept Chansons (Apollinaire & Éluard)
[Entracte]
Laudes de saint Antoine de Padoue (hommes)
Messe en sol
Bis : « Belle et ressemblante » (Éluard, tiré des Sept Chansons)

Choeur de chambre Les Éléments.
Direction Joël Suhubiette.

--

Concert a cappella de Poulenc : ce corpus contient (en particulier pour sa partie sacrée) certaines des plus belles œuvres – en particulier les Motets (pour le temps de Noël, données ce soir ; pour un temps de pénitence). L'émergence d'« O Magnum Mysterium », ou la reprise en litanie de « Videntes stellam » (modèle potentiel mais évident pour le cyclique « Totus tuus, Maria » de Rihards Dubra). J'aime moins ses chœurs profanes, mais en salle, Un soir de neige se révèle encore plus séduisant qu'au disque, avec ses jeux de référence : témoins « La nuit le froid la solitude », qui écrit en son centre une forme de Mendelssohn déceptif, ou « Bois meurtri » aux glissements chromatiques extrêmes, comme une main qui s'enfonce par degrés au bord d'un précipice.

Le chœur Les Éléménts (ne l'écrivaient-ils pas « Les Elemens », il y a quelques années, ou ai-je mélangé mes disques de Jean-Féry Rebel avec ceux de Tiết Tôn-Thất ?) m'a moins convaincu qu'à l'opéra et que dans l'oratorio dramatique : pour cette musique délicate, je trouve un petit manque de netteté dans les mots (avec ses voix de sopranes droites, on songe quelquefois à des chœurs de cathédrales), et certains individus (sur 22 chanteurs) ont des attaques d'une justesse étrange (on peut hésiter entre plusieurs notes). Capté de près au disque ou en concert, cela ne pose pas de problème (mais leur effectif a probablement évolué depuis les Sourires de Bouddha...), mais dans une acoustique ecclésiale, les textes, pourtant très beaux (motets inclus !), sont largement perdus. Si je n'avais pas eu les textes sur les genoux, je n'aurais vraiment rien saisi de ce qui se disait.

Néanmoins, si je fais la fine bouche, c'est que je les admire énormément par ailleurs, pour leur répertoire comme pour leurs qualités vocales : le son d'ensemble reste très beau, d'une rondeur qui n'est pas sans luminosité (même si d'autres chœurs, plus jeunes, ont désormais des pupitres de ténor encore plus souples et chaleureux), et se révèle surtout dans les dynamiques du forte. Il est vrai que les basses n'ont pas une assise très profonde par rapport à d'autres chœurs plus « physiques », mais je crois que ce qui diminue l'ensemble par rapport à d'autres chœurs plus récemment fondés est tout simplement (pardon pour le dire) l'âge dans les pupitres féminins. C'est cruel, injuste et profondément inconvenant à dire, mais il est un fait que, si, individuellement, l'âge n'est pas déterminant pour bien chanter, la tendance au déclin vocal est précoce chez les femmes (chez les ténors aussi, dans une moindre mesure) : si bien que les chœurs avec les meilleurs équilibres ont souvent un recrutement qui s'arrête à quarante ans. Cela explique aussi pourquoi (par ailleurs) les parties de dessus sont souvent peu gracieuses dans les chœurs d'opéra ; cela ne tient pas qu'au répertoire travaillé : comme pour les pilotes de ligne, il est difficile d'entrer, mais ensuite, les contrôles ne mettent pas à la porte avec autant de radicalité, et les voix peuvent décliner dans une certaine mesure. Lorsqu'elles ont un tout petit peu de jeu et, qu'emploi fixe oblige, cela concerne une génération de recrutement entière (et a fortiori sur des voix un peu larges, prisées à l'opéra), cela peut vraiment affecter l'aspect général d'un grand chœur.

Entendons-nous bien, rien de tout cela dans les Éléments, je pars du l'avis très positif que j'ai d'eux pour remarquer soit que j'ai été trop bien nourri et les trouve moins superlatifs que lorsque je les ai découverts (probable), soit que le temps qui passe les a structurellement défavorisés (éventuellement possible). Bref, tout ce concert était excellent, avec la réserve mineure d'un petit manque d'éclat que je n'avais pas remarqué autrefois.

Car entre les œuvres superlatives et la très belle interprétation, j'aurais mauvaise grâce à ne pas être réjoui.

22. Le dimanche 15 décembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 17 : La Locandiera de Goldoni mise en scène par Marc Paquien

(Théâtre de l'Atelier, vendredi 13 décembre 2013.)

Une production traditionnelle, agréablement réalisée ; dans la perspective d'une Logeuse mûre (Dominique Blanc engorge et « aigrit » tout son possible pour faire sortir la voix), l'ensemble est très bien réalisé. Pas énormément de fantaisie (à ce stade de la production, avec des acteurs aussi aguerris, on aurait pu croire à plus d'extraversion), mais tout fonctionne parfaitement de bout en bout.
(Je l'avoue, j'ai de toute façon davantage d'inclination pour le Goldoni semiserio.)

23. Le dimanche 15 décembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 18 : Manfred de Schumann mis en scène par Georges Lavaudant

(Opéra-Comique, samedi 14 décembre 2013.)

Considérations sur les enjeux (ratés) d'une mise en scène, par ici.

24. Le mardi 17 décembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 19 : Airs de cour et à boire par William Christie

(Opéra Royal de Versailles, lundi 16 décembre.)

Concept du spectacle, enjeux de genre et d'authenticité, c'est par ici.

25. Le mercredi 18 décembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 20 : Dialogues des Carmélites au TCE

(Mardi 17 décembre.)

Quelques remarques sur l'œuvre (et la soirée gigantesque), par là.

26. Le mardi 31 décembre 2013 à , par DavidLeMarrec

Soirée 21 : Mahler, Symphonie n°2 « Zombies » (Orchestre de l'Opéra, Ph. Jordan)

(Opéra Bastille, lundi 30 décembre.)

Eschatologie ici.

27. Le vendredi 3 janvier 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 22 : La Belle au bois dormant

(Opéra Bastille, jeudi 2 janvier.)

Expérience et implications par ici.

28. Le samedi 18 janvier 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 23 : La Colombe de Bouddha de Reynaldo HAHN

(Temple du Luxembourg, mercredi 15 janvier.)

Très belle partition aux harmonies raffinées (on y entend généreusement des orientalismes debussysants), un plateau très investi (avec en particulier Loiseleur des Longchamps excellent dans le registre rêveur, et Jérôme Varnier toujours aussi magnétique). Par-dessus tout, l'accompagnement au piano de Paul Montag ne donne même pas envie d'entendre la version orchestrée !

Enregistrement en cours et démarchage amorcé pour faire monter la pièce en version scénique. Si certains se sentent une âme de mécène...

29. Le samedi 18 janvier 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 24 : The Rape of Lucretia de Benjamin BRITTEN

(Théâtre de l'Athénée, jeudi 16 janvier.)

Interrogations sur l'œuvre et présentation de l'esthétique des chanteurs de l'Atelier-Lyrique, par ici.

30. Le mercredi 22 janvier 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 25 : Rosmersholm par Timmerman

(Centre André Malraux du Kremlin-Bicêtre, samedi 18 janvier.)

Commentaire .

31. Le mercredi 22 janvier 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 26 : Lakmé par Les Siècles

(Opéra-Comique, lundi 20 janvier.)

Commentaire .

32. Le vendredi 24 janvier 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 27 : Chœurs symphoniques et Symphonie n°2 de Brahms par Blomstedt

(Salle Pleyel, jeudi 23 janvier.)

Les Chœurs de l'Orchestre de Paris superbes comme d'habitude, même si l'écriture très homogène noie un peu le détail du texte (ce n'est pas vraiment leur faute !).

Quant à Brahms, on a beau dire, mais les symphonies de Schumann, c'est autrement mieux orchestré que la mélasse des trois premières de Brahms... quelle mélasse, tout de même. Et les alternances vents / cordes, dans le genre systématique. Autant j'adore au disque, autant en salle, il n'y a guère que la Quatrième, de tout le Brahms symphonique, qui m'ait convaincu.

Sinon, j'ai enfin entendu l'Orchestre de Paris pas très discipliné, tel qu'on me l'avait décrit ! Peut-être parce que je ne l'avais entendu qu'avec de très grands chefs (Metzmacher, Billy, P. Järvi, K. Järvi), mais d'ordinaire, engagement et plasticité sont de mise. Cette fois, j'ai davantage entendu la disparité des attaques, ou la paresse métronomique (Blomstedt n'étant pas à dédouaner) de traits bien réguliers, même pas phrasés. Enfin, davantage que d'habitude, parce que c'était bien quand même.

33. Le samedi 25 janvier 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 28 : Pierrot Lunaire (Sukowa), Salome & Don Juan de R. Strauss (M. Franck, OPRF)

(Salle Pleyel, vendredi 24 janvier.)

Dans une salle spectaculairement vide (quinze personnes au second balcon, et le reste n'était pas plein du tout non plus), énormément de satisfactions :

¶ ''Pierrot Lunaire'' dans une esthétique déclamatoire : Barbara Sukowa est spécialiste du mélodrame et du sprechgesang (actrice de métier, même si elle dispose manifestement de solides références en chant), et sa voix légèrement rauque (ouvertement sonorisée dans la salle, mais sans excès) fait merveille dans les mouvements expressifs insolites de ''Pierrot''. Elle réussit à redonner à cette partition étrange le naturel de la parole, tout en assurant une véritable variété de timbres, de couleurs et d'inflexions – d'autant plus difficile qu'un ambitus parlé est généralement plus restreint, ce qui n'est de toute évidence pas son cas ! %%%
Disque DeGaetani excepté, je n'ai jamais retiré de telles satisfactions de l'œuvre (au demeurant une petite merveille d'étrangeté).

¶ Du Richard Strauss par un orchestre qui se surpasse toujours dans les pages d'un lyrisme intense (chez les Russes notamment).

Superbe de bout en bout.

34. Le samedi 1 février 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 29 : Haydn 82, Mozart 23 (concerto), Sibelius 6 & 7 (Orchestre de Paris, P. Järvi)

(Salle Pleyel, jeudi 30 janvier.)

Faisons simple : concert idéal. Description reportée .

35. Le vendredi 21 février 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 30 : Onéguine mis au théâtre par Tuminas

(MC93 Bobigny, mardi 4 février 2014.)

Étrange, paradoxal et stimulant. Un point sur les traductions des textes et les enjeux de mise au théâtre, ici. Avec extrait sonore.

36. Le vendredi 21 février 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 31 : Le canard sauvage d'Ibsen par Braunschweig

(Théâtre de la Colline, mardi 11 février 2014.)

Bel ajout dans la collection d'Ibsen scéniques vu ces dernières années. Voir ici un mot sur l'œuvre et la représentation.

37. Le vendredi 21 février 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 32 : Pelléas et Mélisande par Langrée et Braunschweig

(Opéra-Comique, lundi 17 février 2014.)

Révélations sur Pelléas par la scène et les instruments d'époque, par ici.

38. Le vendredi 21 février 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 33 : Le Villi de Puccini

(Théâtre des Champs-Élysées, jeudi 20 février 2014.)

Le jeune Puccini mérite décidément la scène... Comme Edgar, une œuvre qui ne manque pas de vertus – malgré un livret misérable, long sur l'accessoire, allusif sur l'essentiel, qui désamorce à l'avance ses effets ou se commente lui-même fort maladroitement. Superbe final du I, et acte II tout de danses sauvages, avec en son sein un remarquable air sombre et dramatique de ténor maudit, qui mériterait d'être inclus dans les récitals.

Le tout précédé d'une sympathique séance d'airs véristes par les trois chanteurs de la soirée. ONF remarquable de fermeté et d'entrain, on sent la familiarité à cette musique, mais aussi la grande discipline d'orchestre, assez loin de ce que font en général les orchestres qui jouent de la musique italienne le plus clair de l'année.

39. Le mercredi 19 mars 2014 à , par Ugolino le Profond

Pas même un mot sur l'atroce concert "américain" de l'OP ? C'est par peur des représailles ?

40. Le mercredi 19 mars 2014 à , par DavidLeMarrec

:)

[air offensé] Monsieur, mes états de service attestent, je crois, que je ne redoute guère la mitraille corniste.

Je n'en ai pas parlé parce que je suis incapable d'en dire quoi que ce soit : dans Gershwin et surtout Ives, Pleyel saturait complètement, et je n'entendais rien. Même pour entendre la ligne mélodie supérieure, c'était difficile, alors la ligne autonome de chaque partie, même pas la peine d'essayer. Comme je n'ai rien entendu, je peux difficilement dire quelque chose sur l'interprétation... Leurs danses de West Side Story, pour lesquelles je ne me déplaçais absolument pas, étaient très bien – et c'est parfaitement écrit pour l'orchestre.

41. Le jeudi 20 mars 2014 à , par Ugolino le profond

Je suis tombé sur le concert par hasard à la radio et on entendait rien non plus. Mais ce n'est certainement pas dû à la salle - on a joué beaucoup plus "bruyant" à Pleyel sans trop de soucis. C'est juste que les problèmes d'intonations, de mise en place, d'équilibre, et le manque de cohésion de l'orchestre étaient tels que le résultat n'était que du bordel.
Le Ives était une bonne définition du massacre d'une partition, et outre les problèmes de mise en place à tous les niveaux, on peut dire qu'ils n'ont strictement rien compris à ce qu'ils ont joué. Ceci dit, il y avait presque un intérêt historique à ce massacre : je pense que si la quatrième avait été jouée à l'époque de son écriture par les orchestres auquel Ives pouvait avoir accès, le résultat aurait ressemblé à peu près à ça. De toute façon, la musique d'Ives n'est, à quelques mesures près, bruyante que quand elle est mal jouée.
Et je sais que Metzmacher n'est pas en cause parce que j'ai entendu le même programme avec lui et le Philharmonique de Berlin. Comparer les deux serait comme comparer Liszt à un enfant de 5 ans qui vient d'avoir un piano-jouet à noël, mais même sans ça j'ai trouvé ce que j'ai entendu à la radio indigne d'un orchestre professionnel (quand au supposé premier orchestre français, on atteint vraiment un degré d'insulte qui mérite qu'on le prenne très mal - j'ai une bande radio de la quatrième d'Ives par le philhar' et Eötvös d'il y a quelques années, sans être brillant c'était très audible).

42. Le jeudi 20 mars 2014 à , par DavidLeMarrec

Non, non, c'était vraiment acoustique dans la salle. Oui, étrangement, il y a eu des volumes sonores plus grands, mais cette écriture ultracontrapuntique ne peut pas être lisible comme des partitions plus homophoniques, en cas de saturation.

Après, c'était possiblement mauvais (comment peut-être mettre ça en place en deux ou trois services, avec un orchestre dont le cœur de répertoire est largement le XIXe... ?), mais on était en deçà de la possibilité de porter un jugement dans la salle (et tu m'as toujours dit que la radio ne comptait pas :) ). C'était comme mettre la radio dans un bocal en verre qu'on submergerait sous quelques mètres d'eau dans une pièce avec une réverbération de cathédrale. On entend qu'il y a un orchestre qui joue, mais à part ça...

Bref, pas d'opinion personnellement (mais c'était effectivement frustrant, on entendait infiniment plus mal qu'on disque).

43. Le vendredi 21 mars 2014 à , par Ugolino le profond

Ce que je voulais dire, c'est que cela produisait cet effet acoustique parce que c'était mal joué. Il n'y a pas de raison pour que la musique d'Ives soit injouable à Pleyel. Elle n'est "bruyante" que quand elle est mal jouée. Dans la quatrième symphonie, à l'exception du deuxième mouvement, elle n'a aucune raison de faire saturer Pleyel.

Et effectivement, la radio ne compte pas : c'était probablement pire en vrai qu'à la radio ;-).

44. Le samedi 22 mars 2014 à , par DavidLeMarrec

Oui, bien sûr, adapté à la salle, ça fonctionne. Mais ce n'est pas la faute des musiciens en premier lieu si la salle ne peut pas soutenir des dynamiques fortes trop « ouvertes ». Au parterre, le DSO Berlin sature aussi...

Donc, oui, c'est aussi à mon avis maîtrisable si les musiciens y prêtent garde, mais ce n'est pas leur responsabilité qui est engagée en premier lieu. Et je ne suis pas certain qu'un autre orchestre aurait évité le problème.

(En tout cas, je ne pourrai jamais le dire, parce qu'il y a peu d'œuvres que je vais voir plusieurs fois au concert, et je crois que cette expérience va me convaincre d'en rester au disque assez longtemps pour cette symphonie...)

45. Le samedi 22 mars 2014 à , par Ugolino le profond

Mais le parterre est le pire endroit de Pleyel pour l'orchestre, ce n'est pas nouveau, non ? Il ne faut jamais y être, quelle que soit l'oeuvre.
La saturation en soi n'est pas la responsabilité des musiciens, mais la saturation vient ici de problèmes de jeu dans l'orchestre qui sont eux la responsabilité des musiciens.

Pour Ives au disque, c'est une erreur. J'ai entendu Ives très bien joué, et le disque ne donne qu'une image très partielle et faussée de sa musique. J'ai entendu beaucoup d'oeuvres spatialisées, mais la spatialisation d'aucune ne m'a paru autant lié à la structure d'écoute et de compréhension de l'oeuvre - pas juste pour les groupes ajoutés, mais à l'intérieur de l'orchestre lui-même, où la répartition des voix et du sens est lié de la répartition des différentes sources des sons. Cela va au-delà de la polyphonie traditionnelle sans pour autant être dans le gadget de la spatialisation. Le disque écrase tout et rend des passages entiers incompréhensibles (ou totalement différents de la manière dont ils doivent être entendus). Il y a un lien intime entre la forme interne de l'oeuvre, au niveau micro- et macro-structurel, et la présence dans la salle - ce qui est d'ailleurs assez phénoménal sur le plan de la conception, puisque Ives n'a pas entendu ses oeuvres jouées. La différence entre disque et salle n'est ici pas juste énorme, elle est irréductible. C'est comme passer d'une photo floue en noir et blanc à la vraie chose : ce n'est pas la même chose, et même un énorme effort d'imagination ne peut combler la différence.
D'où ma colère devant ce concert de l'OP : beaucoup de gens vont croire que c'est ça la musique d'Ives, ou au mieux retourner au disque, et la musique d'Ives va encore rester dans l'incompréhension où elle est depuis trop longtemps.

46. Le samedi 22 mars 2014 à , par DavidLeMarrec

Tout à fait, il faut éviter le parterre autant que possible ; en l'occurrence, d'ailleurs, j'étais bien placé, au second balcon. Mais l'exemple montre bien que les limites acoustiques de la salle ne sont pas forcément imputables aux musiciens : si on fait jouer un orchestre symphonique à Saint-Sulpice, ça sera forcément de la bouillie, même s'il est bon. Après, oui, les musiciens peuvent adapter leur jeu à la salle, mais je suppose que vu les volumes sonores inévitables et la difficulté de la partition, l'essentiel du travail a porté sur la mise en place.

Mais si tu veux dire que les musiciens auraient pu limiter le problème, oui, j'en suis persuadé (dans l'Ouverture Cubaine de Gershwin, ça sonnait aussi flou, ce qui est bizarre pour une œuvre qui ne pose vraiment pas les mêmes problèmes). Seulement, avec des répétitions limitées pour une œuvre rare, extraordinairement difficile et plutôt hors du répertoire habituel de l'orchestre (qui, individuellement, n'est pas le meilleur du monde non plus), je suis réticent à les blâmer.
Ce n'est pas qu'une position de principe : tu aurais dit du mal de leur Brahms mou avec Blomstedt, je ne t'aurais pas vraiment contredit, ça pouvait sonner mieux que ça.

Je suis complètement persuadé que tu as raison et qu'Ives échappe forcément au disque, et qu'un mauvais concert (quelle qu'en soit la cause) va nuire à la diffusion du pauvre Ives, surtout que le public qui venait voir Gershwin, une « suite de jazz » et West Side Story n'était pas forcément le plus réceptif à un cet Ives-là, même bien joué.

47. Le mercredi 26 mars 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 34 : Fall River Legend de Morton Gould & Fröken Julie de Ture Rangström

(Palais Garnier, 1er mars – matinée.)

De la belle musique inusitée, un vrai plaisir. Précisions .

48. Le mercredi 26 mars 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 35 : Gershwin, Ives, Antheil et Bernstein par l'Orchestre de Paris

(Salle Pleyel, jeudi 6 mars.)

Véritable motivation, la Quatrième Symphonie d'Ives, mais comme précisé dans les commentaires au-dessus de celui-ci, on n'entendait pas grand'chose en réalité. Les Danses de West Side Story étaient très belles, mais ce n'était pas forcément le but ultime de la soirée.

49. Le mercredi 26 mars 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 36 : Castor & Pollux (version de 1754) par Pichon & Pygmalion

(Salle Favart, vendredi 21 mars.)

Belle soirée, frustrante pour l'édition choisie, très bien jouée et chantée. Tandis que l'orchestre est assez « traditionnel » (dans son genre baroqueux), le chœur de l'Ensemble Pygmalion est proprement hallucinant, d'un impact physique saisissant : on croirait entendre simultanément les plus grands solistes spécialistes de ce répertoire. Je me précipiterai pour les réentendre.

50. Le mercredi 26 mars 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 37 : Platée par Les Arts Florissants & Robert Carsen

(Salle Favart, lundi 24 mars.)

Musicalement fulgurant : Rameau interprété avec grand style et une très belle générosité – depuis que les Musiciens du Louvre se sont « dé-spécialisés », plus personne n'est capable d'obtenir un son de cette qualité dans ce répertoire.

Visuellement, la production de Carsen fait couleur beaucoup d'encre, et on peut effectivement le voir sous plusieurs jours très différents : la transposition n'apporte rien de fondamental, mais reste dans l'esprit de satire bouffonne. La direction d'acteurs est très riche en quantité, sans doute moins en profondeur... et passé l'amusement des débuts, le défilé de l'acte Il et surtout la laborieuse orgie de l'acte III finissent par tourner à vide. Je ne peux pas vriament dire si j'ai aimé cette mise en scène pour sa vivacité, ou si elle m'a déplu pour son agitation un peu superficielle. [Sans parler de la moralité finale : les starlettes, ne couchez pas pour réussir ?]
Je ne suis pas sûr que cela soit la faute du metteur en scène, cela dit : l'œuvre est faite de longues séquences juxtaposées, difficile de faire vivre cela. Thespis occupe presque tout le Prologue, tirade d'entrée de Platée au I, extase de Platée et grande scène de la Folie au II, immense ballet au III (lorsque le public est déjà gavé de musique et d'action indolente). Difficile d'en tirer quelque chose dramatiquement, même si la musique est réjouissante.

Côté chanteurs, contrairement à tous les commentaires lus jusqu'ici, j'ai surtout adoré la Folie de Simone Kermes (dans un rôle qui est pourtant loin de susciter mon intérêt de prime abord) : la voix, tranchante, droite, au timbre fin mais à l'impact large, sert à merveille un portrait débridé. Le disque rend vraiment justice aux qualités réelles de sa voix, et sa mémorable Léonore du Trouvère était bel et bien faisable en scène (le disque Hofstetter, objectivement bizarre et pour mon goût formidable, mérite vraiment d'être essayé). Sinon, Auvity et Mauillon, bien sûr toujours un plaisir, même si ces rôles et cette salle ne sont pas ceux qui les flattent le mieux.
Beekman chanterait très bien s'il ne multipliait pas les outrances, manifestement un parti pris général « d'expressivité », parfaitement inutile à mon sens vu la vivacité mélodique de la partition.

51. Le vendredi 18 avril 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 38 : La Carmélite de Reynaldo Hahn

(Salle Maurice Fleuret du CNSM, jeudi 27 mars.)

L'œuvre, la nouvelle production et les nouvelles générations de chanteurs, par .

52. Le vendredi 18 avril 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 39 : L'Orfeo de Monteverdi par Les Nouveaux Caractères

(Opéra de Massy, samedi 29 mars.)

Moins original que prévu, production sobre, littérale, assez proche du principe d'époque. Avec les musiciens autour de la scène. Les voix des rôles secondaires ont le grain un peu épais, à mon avis, pour la simplicité et la netteté requises, mais globalement, belle production bien chantée, très agréable moment.

53. Le dimanche 27 avril 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 40 : Die Schöne Müllerin par Pavol Breslik & Amir Katz

(Amphi Bastille, jeudi 3 avril.)

Belle soirée, mais en deçà de ce que j'espérais : contrairement à l'opéra et à l'oratorio, Pavol Breslik dispose d'une voix un rien trop « bâtie » pour le lied. L'instrument ne rayonne vraiment que dans les éclats forte dans l'aigu, ou lors d'efforts spécifiques de mezza voce. D'une manière générale, tout est très beau, mais peu de frémissement dans le détail des mots (et quelques fautes de texte). Quelquefois, l'attitude physique, voire vocale, va même à rebours du texte. Le sens s'efface largement derrière la musique – ce qui peut se défendre, surtout dans ce cycle, mais n'est évidemment pas le créneau privilégié de CSS.
Ce ne sont néanmoins que des réserves mineures pour une soirée assez irréprochable – je l'anticipais comme une référence, et ce n'est pas tout à fait le cas, simplement.

Peu à dire sur Amir Katz, vraiment un profil d'accompagnateur, très discret, peu audible. Très peu de « nouveautés », à part le joli carillon bien rendu dans la Berceuse finale.

54. Le dimanche 27 avril 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 41 : Into the Woods de Sondheim & Lapine

(Théâtre du Châtelet, samedi 12 avril.)

Les amateurs d'opéra râlent beaucoup après le virage Choplin de la maison, à présent largement dédié au musical. Mais quel plaisir de disposer d'une nouvelle offre musicale qui n'existait que par rares touches à Paris, d'autant qu'on y joue essentiellement des classiques éprouvés du répertoire. Personnellement, j'aimerais, plutôt que les pâles Rodgers & Hammerstein, qu'on nous montre un peu ce qui se joue dans le monde en ce moment, même ceux qui s'adressent à d'autres publics – pourquoi pas Wicked de Schwartz (plutôt conçu pour des adolescentes, mais fascinant) ou, plus grand public encore (et assez inégal), Rebecca Levay & Kunze. Ou bien, plus dans la veine « intellectuelle » ou « de bon goût » du Châtelet (qui conserve pour partie son public issu du classique), Next to Normal de Yorkey & Kitt.

L'œuvre, bien que peu prodigue en tube, est particulièrement jubilatoire dans sa relecture de contes populaires entrelacés, avec une réelle richesse, d'autant qu'il ne s'agit pas tant de les tourner en ridicule que d'en mettre à jour les tensions et contradictions – notamment tous ces petits choix individuels qui se justifient dans la logique narrative, mais qui se demeurent hautement discutables moralement. Exactement comme pour Sunday in the Park with George, la pièce de James Lapine exploite à son maximum la structure en deux actes – la norme actuelle du musical –, en ménageant une fin stable à la fin du premier acte, puis en explorant ce qui se passe après la fin heureuse.
Les contraintes de ramener tout le monde indemne à la situation de départ étant désormais inutiles, il s'en donne à cœur joie dans la profanation et l'élimination arbitraires des personnages.

Parmi les grands moments, la présentation du loup très typé Bettelheim (même s'il semble que ce n'en soit la source exacte), sur un élégant jazz lascif, le grand « air » introspectif du Chaperon, les deux finals. Il faut signaler en particulier les décors d'Alex Eales, d'une beauté, d'une variété (et d'une fonctionnalité) exemplaires. Côté chanteurs, on retrouve les mêmes artistes d'opéra (Kimy Mc Laren, encore une fois !), soucieux d'un style spécifique, en privilégiant la franchise et en évitant la boursouflure – David Curry (le loup solo, contrairement à ce que suggère le programme), déjà avancé dans la double carrière, et surtout Francesca Jackson (l'une des rares spécialistes du musical sur ce plateau), tranchante et spirituelle, se distinguent particulièrement.

Roboratif (et assez fin).

55. Le samedi 3 mai 2014 à , par DavidLeMarrec

Soirée 45 : Classe de chœur du CNSM

(Salle Maurice Fleuret du CNSM, vendredi 2 mai.)

La classe de Catherine Simonpietri proposait une sélection passionnante d'œuvres pour chœur des XXe et XXIe siècle, contemporaines ou non, et toutes dans un langage tonal ou modal :

Ave Maria de Federico Mompou. Une jolie petite chose très rare, aux harmonies assez poulencquiennes – à laquelle il maque sans doute un peu d'éclat.

Christus vincit de James MacMillan, quasiment le hit du concert. Joué en version chambriste, on entend bien les jolis frottements extatiques, mais on perd grandement en fondu, surtout dans l'acoustique assez sèche de la salle polyvalente.

Laudate pueri de Guillaume Connesson, chanté à un par partie.

Plebs angelica de Michael Tippett, double chœur SATB chanté à un par partie.

¶ Le Psaume 23 (en anglais : The Lord is my Shepard) de Robert Ingari, création française, pour chœur et quintette à cordes, dans un langage tonal très bien écrit pour le chœur. Au centre de la pièce, un solo pour alto et ténor, et un très beau moment où le quintette seul navigue dans de mignons paysages consonants, mais sans platitude.
L'œuvre était sensiblement plus longue que toutes les autres réunies, et le pari était plutôt réussi, du fait de son écriture très soignée pour mettre en valeur le chœur comme le quintette.

--

Côté exécution, le principal problème provenait des effectifs : le déséquilibre en nombre (9 sopranos, 3 altos, 4 ténors, 2 barytons), et en particulier la surcharge en voix féminines riches / lourdes / tubées (selon les cas), rendait le fondu imparfait (ou déséagréable) dans les nuances forte – les parties douces étaient impeccables, à défaut de manifester la cohérence d'un chœur constitué, bien sûr.

Le profil des voix, aussi, plutôt conçues comme solistes chez les femmes, et peu adaptées au chant de groupe, comme déjà remarqué dans La Carmélite, annonce plutôt le recrutement dans un chœur d'opéra ou à Radio-France que dans un chœur de chambre, clairement.

Il faut dire que tout cela aurait été grandement atténué dans une acoustique plus réverbérante (et en évitant de jouer à un par partie si les équilibres ne sont pas parfaits).
Mais peu importe, il s'agit d'un point d'étape dans une formation, et l'ouverture de la soirée au public permet de profiter d'un programme appétissant.

... et l'on pouvait admirer quelques individualités très avenantes comme Axelle Fanyo (et non Fayo comme le dit le programme de salle) ou Jean-Christophe Lanièce.

--

Liste des élèves :

Harmonie Deschamps, soprano
Victoire Bunel, soprano
Li Yi, soprano
Juliette Raffin-Gay, soprano
Marie Perbost, soprano
Charlotte Despaux, soprano
Iryna Kyshliaruk, soprano
Marthe Davost, soprano
Axelle Fayo, soprano
Fiona Macgown, alto
Claire Peron, alto
Ambroisine Bre, alto
Benjamin Woh, ténor
Blaise Rantoanina, ténor
Florent Zigliani, ténor
Jean-François Marras, ténor
Anas Seguin, baryton
Jean-Christophe Laniece, baryton

Je n'ai pas le nom de la basse (qui n'était pas un élève), venue renforcer les rangs dans les deux premières pièces.

56. Le samedi 5 juillet 2014 à , par DavidLeMarrec

Tous les commentaires manquants des 58 concerts, ainsi que le bilans statistique et subjectif de la saison, se trouvent là.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« septembre 2013 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30