Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

mercredi 31 mars 2010

La pratique concrète du Kunqu


Je n'y ai pas encore réagi en commentaires, mais je voulais absolument signaler ce témoignage de première importance sur le Kunqu, tel que nous le présente de façon circonstanciée et éclairante Morloch.

jeudi 4 février 2010

Dans l'arène du Kunqu


Morloch nous en dit plus, et nous en dira sans doute encore dans les prochains jours sur cet univers que nous avions brièvement présenté (sous forme de série), vu de l'intérieur.

dimanche 31 janvier 2010

Récital d'une classe de premier cycle de chant


Je cite mon commentaire dans le fil de la saison, puisqu'il confirme certaines remarques déjà faites ici à propos de l'apprentissage du chant.

Soirée 24 : Récital de la classe de premier cycle de chant de Janie-Paule Capcarrere (Conservatoire Hector Berlioz, Xe arrondissement)

(Jeudi 28 janvier 2010.)

Des voix débutantes bien sûr, mais un grand soin apporté à la musicalité et à l'articulation qui laissent de grands espoirs au moins sur le goût des élèves. Programme varié avec son lot de tubes et de raretés.

On en tire quelques confirmations :
- il faudrait absolument dire aux élèves qu'il ne faut pas essayer de 'faire lyrique', mais de chanter le plus naturellement possible lorsqu'on débute, ça évite quantité d'erreurs assez laides ;
- quitte à bricoler des traductions et à remettre à plus tard l'apprentissage des textes originaux des grands classiques, il faut absolument faire travailler les chanteurs débutants dans leur langue maternelle, sinon ils se fourvoient résolument dans le placement, et ce n'est ni la faute de l'élève, ni celle du professeur. Lorsqu'on se cherche sur une langue, il n'est pas possible de la placer correctement, et le naturel de la langue déjà pratiquée aide à bien des choses. Plusieurs de ces élèves se révèleraient totalement, à mon avis, si on leur donnait du français à chanter (si possible proche de la langue parlée ou des ritournelles simples, pas de la mélodie française tardive, qui est quand même dure).

lundi 19 juin 2006

Le théâtre chanté chinois et l'opéra occidental - VII - Bref point de conclusion et bibliographie

Ceci marque la fin de notre série sur la mise en relation du théâtre chinois et de l'opéra.

Suite de la notule.

Le théâtre chanté chinois et l'opéra occidental - VI, Le rapport à la nécessité dramatique et à la concision (b)

Aujourd'hui, la part religieuse du drame. A mon sens le parallèle le plus fécond de l'étude.


Seule source disponible aisément en français, mais qui ne comprend que des drames bouddhiques, centrés autour de la même dynastie. La partie émergée de l'iceberg. Pour la diversité, aller chercher du côté des livres anglais. On en parlera dans la bibliographie.

Suite de la notule.

samedi 17 juin 2006

Le théâtre chanté chinois et l'opéra occidental - V, Le rapport à la nécessité dramatique et à la concision (a)

Nous touchons au coeur du sujet.

Ici, on quitte les considérations théoriques sur l'esprit des Deux-Théâtres pour s'intéresser de plus près à des exemples précis et au résultat d'une enquête empirique sur les deux drames lyriques.

Probablement la partie la plus substantielle et la plus abordable de cette étude.


Un timbre taïwanais (2005) représentant un épisode de la Romance des Trois Royaumes, dont la pièce T’ung Wang Chên met en scène une aventure.

Suite de la notule.

mardi 13 juin 2006

Le théâtre chanté chinois et l'opéra occidental - IV - le drame et sa place

Au delà de ces divergences et convergences sur leur organisation, l’usage même des moyens pas si éloignés de ces deux théâtres mérite commentaire.


Susan Neves dans la mort d'Abigaille.

Suite de la notule.

lundi 5 juin 2006

Le théâtre chanté chinois et l'opéra occidental - III - Les conventions théâtrales

Suites à des pressions par courrier, nous sommes dans l'obligation de publier ce soir un troisième épisode de cette série.

Avec pour ambition avouée de pulvériser le record du billet le moins lu. Titre très prometteur pour réaliser l'objectif. Qui s'intéresse aux conventions ? La subversion, depuis le dix-neuvième siècle, est devenue la norme morale de l'art.

Quoi qu'il en soit, manière de poursuivre la publication de ces quelques données sur le théâtre chinois, trop méconnu [il n'existe quasiment pas de pièces traduites en français, une demi-douzaine maximum - un peu en anglais, en revanche], poursuivons.

Une jolie image attend ceux qui liront le billet.

Suite de la notule.

samedi 27 mai 2006

Le théâtre chanté chinois et l'opéra occidental - II - la conception musicale

Comment la musique est-elle conçue et perçue en Chine ? Philosophie, technique, différences avec l'Occident.

Suite de la notule.

samedi 13 mai 2006

Le théâtre chanté chinois et l'opéra occidental - I - Origine et vocation du théâtre chanté

En Occident, puis en Orient, pour que l'approche soit plus aisée.

Suite de la notule.

jeudi 20 avril 2006

Le théâtre chanté chinois et l'opéra occidental - 0 - Avant-propos

Le Kunqu et le reste. Pour mieux comprendre ce qui va suivre.

Suite de la notule.

David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(17/3/2007)

Chapitres

Calendrier

« mars 2010
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031