Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

L'Expiation [Ludus : Dis-moi dix mots, saison 2.]

Le principe est d'introduire une liste de mots dans un texte à composer. Voici la sélection proposée par Kozlika, archange dotclearien :

quelqu'un : Jacques Brel
un lieu : sous les cocotiers
un repère temporel : dans trois jours
un autre quelqu'un : Léon Tolstoï
un nombre : 90125
une couleur : vert pomme
une caractéristique : la cautèle
une humeur : une humeur de chien
un objet : un hameçon
un truc quelconque : le bonheur


(La scène est au Saint-Siège, en Uruguay [1]. Deux ecclésiastiques en grande discussion.)

PREMIER HOMME
Le suivant?

SECOND HOMME
. . . . . . . . . C'est Gounod.

PREMIER HOMME
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pour quel grief nouveau?

SECOND HOMME
"A votre Sainteté j'offre en in-octavo [2]
La Reine de Saba tout entière, offrande
Qui peu adoucira ce que je vous quémande.
Voilà quatre-vingt dix mille et cent vingt-cinq ans,
Qu'attends le jugement, et l'on ne sait pour quand."

PREMIER HOMME
Typhon des cocotiers! Le pauvre recommence ! [3]

HENRI CAIN, depuis le purgatoire
J'avertis la Sacem! Don Quichotte l'immense,
On me l'a piraté ! A moi, bon Massenet !

PIERRE, "depuis les portes du paradis"
S'il avait bien écrit, dire qu'on l'amenait !
Mais tais-toi donc, vieux drôle, eh! ta prose rimée
Par sa fadeur s'est seule et gaîment diffamée!

CHRISTVS, mi-sévère, mi-amusé
Brave Pierre, toujours un mot au bienvenu
A la bouche.

SECOND HOMME
. . . . . . . . . . . La suite : "Et Brel a obtenu
– Quand j'y pense et frémis – rien moins qu'entière grâce
– Mais quelle iniquité ! Et sans aucune trace
Du passage en maison de tolérance dois
Souffrir plus que celui qui les chanta ! Vaudois,
Je n'eusse que trois jours en si laid purgatoire !
Je fus pourtant discret, sans passage au prétoire." [4]

PREMIER HOMME
Le pauvre à protester perd sa cause pour sûr !

SECOND HOMME
Oui, le Vieux à céder n'est pas tout à fait mûr.

PREMIER HOMME
Quant au lieu éthéré, saint, auquel il aspire...

SECOND HOMME
On y trouve les fous qui suivirent l'Hégire,
Ou des naïfs, enfants en gésine, veillards
Simplets, femmes en couches ou prêcheurs babillards !

PREMIER HOMME
Et le père Tolstoï, ce doux sage mystique,
Pris à cet hameçon mensonger, sophistique
D'une brochure verte...

SECOND HOMME
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... et vert pomme...

PREMIER HOMME
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... hélas !
Il y crut aussi bien que Scarpia à Mélas.

SECOND HOMME
Oui, on souffle que l'homme une fois à se pendre
Tout prêt, a préféré au feu d'en bas descendre.

PREMIER HOMME
C'est qu'il y a ma foi une folle gaîté
Où princes, saints, dévots sont toujours à traiter...

SECOND HOMME
... Au feu, à l'huile, au fer, à l'acier, à la broche...

PREMIER HOMME
... Le spectacle fascine...

LES DEUX ENSEMBLE
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... et tant pis s'il est moche !

(Les deux prélats éclatent de rire.)

SECOND HOMME
On donne ?

PREMIER HOMME
. . . . . . . . . . Absolument ! Voici la plume, écris.

SECOND HOMME, écrivant
''Cher Monsieur, grand Gounod, pour vous épargner ris
Et huées, accédons bien à votre requête.
Nous avons donc la joie d'accorder, sans maquette
Préalable à fournir, le splendide bonheur
Auquel vous aspirez.
. . . . . . . . . . . . . . . . Sentiment le meilleur.''

PREMIER HOMME, hilare
Le gaillard, à bon droit, pourra bien nous maudire !

SECOND HOMME, léchant l'enveloppe, le sourire aux lèvres
Une humeur de chien, oui, ne ferait faveur pire.

PREMIER HOMME
Pourtant, lorsque son ire sur nous éclatera...

SECOND

HOMME

... La Faveur du Très-Haut ne se retirera,
L'absolution aura le Gounod, à cautèle [5] ...

LES DEUX ENSEMBLE
Restant en paradis, bénissant notre zèle !

(Les deux dignitaires s'esclaffent bruyamment. La scène s'élève vers les Cieux, où l'on voit Gounod, sur un vaste nuage d'un blanc immaculé, le menton entre les mains, suivre, les larmes aux yeux, la partie de bridge dominicale du Bon Dieu, nimbé de Sa Gloire.)

LE BON DIEU, un sourire puéril aux lèvres
Satanas, je parie que vous serez capot !

SATANAS, à part, déposant sa dernière carte
En vérité, j'envie fort le malheureux suppôt
A rôtir occupé. Me fait, l'ennui qui glace,
Repentir d'avoir pris de Méphisto la place !

(La scène descend vers les Enfers. On voit Méphistophélès, allité, une bouillotte sur le crâne, feindre une fièvre galopante. Un petit groupe est attroupé autour de lui.)

MEPHISTO
... Le pire fut, je crois, pour la soirée croquet.
J'en mourrais, s'il voulait tenter le bilboquet.
(désignant avec malice sa bouillotte)
Il le peut mais n'est pas la preuve nécessaire.
(s'interrompant, puis mettant fin à son discours)
Je rôtisse en enfer si je parle en faussaire.

LES DEMONS-GROUPIES MEPHISTOPHELIQUES
Très juste, très vrai, oui! Courons tous au buffet!

MAUVAIS ESPRIT INFERNAL, à part, à Belzébuth
Pas très observateur, Méphisto. Déjà fait!

LES DEMONS-GROUPIES MEPHISTOPHELIQUES, exultant
Has! Has! Has! Méphisto! Has! Has Has! Méphisto!
Méphisto! Méphisto! A toi nos piédestaux!
Has! Nous te révérons! Has! Méphisto ta grâce
Tenori |S'étende parmi nous, pour nous es Samothrace,
Bassi |S'étende parmi nous, Méphisto jusqu'en Thrace,
Avec toi nous noierions les enfants dans le Pô !
Tes moindres appas sont nos tout plus beaux appeaux.

RIDEAU.



Notes

[1] Rappelons que, le Saint-Siège étant constitué de l'appareil d'Etat autour du pape, il le suit dans tous ses déplacements, et ne l'attend pas sagement au Vatican.

[2] Format d'édition moyennement prestigieux.

[3] Citation tirée du Don Quichotte de Massenet, sur un poème d'Henri Cain d'après Le Lorrain.

[4] Gounod a en effet beaucoup fréquenté ces maisons, sans scandale. C'estcommeça.

[5] Absolution à cautèle, terme de droit canon. En clair : présomption d'innocence ou bénéfice du doute.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=27

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(16/2/2008)

Chapitres

Calendrier

« mai 2005 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031