Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

Ce qu'il faut voir au concert, en Île-de-France, en octobre 2017


J'ai (très hypocritement) fait mine de ne pas penser à celui de septembre, mais voici tout de même celui d'octobre.

Je propose un nouveau format : un fichier PDF qui contient toutes les dates relevées. Là encore, retours appréciés sur le caractère utilisable ou non de la chose. Il est généré automatiquement par le calendrier, je n'ai donc pas la possibilité de gérer tous ses paramètres. (Attention, les horaires sont souvent imaginaires, simplement utilisés pour classer visuellement…)

Les symboles ne sont pas particulièrement parlants (§ pour dire que je suis intéressé mais occupé ailleurs, ** pour dire que j'ai des places, pas forcément pour moi et que je revends dans la moitié des cas…).

Parmi les choses les plus intéressantes, voyez :

30 septembre – Mauillon (mais dans du Telemann et du Bach…), avec Alard !
30 septembre – Tamagna, l'un des trois seuls contre-ténors actuels que je trouve intéressants, dans Purcell avec Dumestre !
2 – Quintette de Hahn, Quatuor de Schulhoff !
7 – Nuit du Quatuor, avec notamment le Quatuor de Durosoir au Musée de l'Orangerie !  (cf. brochure )  Attention, les autres années, la queue était telle qu'il fallait être en avance de plusieurs heures pour entrer, donc difficile de viser un concert précis, hélas.
10 – Début des représentations de Don Carlos en version française (pas intégrale, semble-t-il), à la sauce Warlikowski.
13 – Dionysiaques de Schmitt au CNSM.
14 – Les Funérailles de la Foire (avec des bouts de LULLY dedans).
14 – Symphonie avec orgue de Copland (+ Ginastera).
14 – Opéra pot-pourri de Niquet, avec des inédits (La Douée…) et des hits (enfers de Médée de Charpentier). Globalement de tendance assez ramiste – on peut encore l'écouter sur France Musique, captation de Montpellier.
14-20 – Suite de Doctor Atomic d'Adams, Dvořák 9 et du Fujikura par l'ONDIF à travers la région, ça va pulser !
15 – Extraits de tragédies en musique à Saint-Maclou à Pontoise, dont le capital Scanderberg de La Motte, Francœur et F. Rebel !
17 – Cours de chant public au CNSM
18 – Airs italiens par Blandine Staskiewicz.
18-21 – Cassandre de Jarrell, une véritable expérience (hélas à nouveau avec Fanny Ardant que je n'aime guère dans cet exercice).
20 – Bruckner 9 par Saraste et l'OPRF.
20 – Classe du CNSM préparée par Christie dans de grands Monteverdi.
24 – Masterclass de Stephan Genz au CNSM.
24 – Peri, Caccini et autres membres de la Camerata Bardi (Christie).
24 – Rares airs français savoureux par Marianne Crebassa.

Bon appétit !


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=2957

Commentaires

1. Le mercredi 20 septembre 2017 à , par Olivier

Bonsoir,

10 – Début des représentations de Don Carlos en version française (pas intégrale, semble-t-il), à la sauce Warlikowski.

(pas intégrale, semble-t-il)
Non, ce n'est pas possible?

Bon appétit !à la sauce Warlikowski
Ouh là là! c'est digérable?


2. Le jeudi 21 septembre 2017 à , par DavidLeMarrec

Bonjour Olivier !

Pardon, les affections d'un troll, manifestement mortifié que je finisse par le mettre formellement dehors après des années de patience (au point d'envoyer des commentaires sur le site pendant deux heures sans interruption…), m'a conduit à modérer a priori pour une assez longue durée – il revient lorsqu'il s'ennuie. C'est moins agréable pour vous, j'en ai conscience.


Non, ce n'est pas possible?

Hihi.
Cela dit, je ne suis pas un inconditionnel des Bûcherons. Pour le reste, je me figure qu'ils maintiendront la Déploration sur le corps de Posa (qui a été très vite retirée de la partition française), et j'aimerais bien le ballet (d'autant qu'on a des danseurs rémunérés au mois, hein), mais tant qu'à donner la version française, autant faire entendre les musiques alternatives.
Enfin, le ballet dans une prode Warlikowski, je devrais être plus prudent avec mes souhaits.


Ouh là là! c'est digérable?

On ne peut pas ne pas aimer avant que d'avoir goûté ! Je n'ai à ce jour rien vu d'exaltant chez Warlikowski, mais ça va du sabotage délibéré (Król Roger) au très agréablement fonctionnel (Věc Makropulos) en passant par l'insipide (Iphigénie).
Très agréablement fonctionnel me suffirait. Je me satisferais, même, avec Liwar le Terrible, de l'insipide. (Et l'intrigue étant bien connue, le sabotage n'aurait qu'un effet limité.)
Et ce sera peut-être très bien, je n'ai entendu que les plus grands éloges de son Parsifal par exemple.

Après, mon pronostic est que, comme tous les Don Carlo transposés que j'ai vus, ce ne sera pas très exaltant. Typiquement une œuvre tellement liée à son contexte (le livret et au delà…) que la déplacer est compliqué, sauf à avoir une proposition très subtile : finalement l'action est très nettement définie, et motivée par des codes précis, ce n'est pas de la poésie vaporeuse wagnérienne ou du duo d'amour italien universel où on peut mettre à peu près n'importe quoi.

3. Le jeudi 21 septembre 2017 à , par Olivier

Bonsoir,

modérer a priori pour une assez longue durée
Vous avez raison.

C'est moins agréable pour vous, j'en ai conscience.
Oh! c'est largement acceptable. Après tout, je n'ouvre pas automatiquement et immédiatement lorsque "quelqu'un" se présente à la porte (avec de telles intentions.... )

mais tant qu'à donner la version française, autant faire entendre les musiques alternatives.
Espérons!
et que nous éviterons un mix des versions.

finalement l'action est très nettement définie, et motivée par des codes précis
et que nous ressentions surtout le tragique de ces situations, de ces oppositions amoureuses, politiques, religieuses.



4. Le jeudi 21 septembre 2017 à , par DavidLeMarrec

Bonsoir Olivier !

Disons qu'il a laissé une à deux centaines de messages suite à son éviction très polie, manifestement pris dans une boucle émotive violente – qui peut l'en blâmer, si l'on exclut CSS du monde, c'est comme être dans la plus vaste prison de l'Univers…

Au demeurant, cela évite de surveiller, en cas d'absence, d'éventuels trolls, et permet de filtrer les messages désagréables – ça me permettra d'ajouter les formules de politesse aux intervenants qui en manquent. \o/

Il n'empêche que sur le principe, la publication immédiate est plus rassurante quand on poste quelque part.


et que nous éviterons un mix des versions.

C'est beaucoup espérer. L'opéra a de toute façon eu pas mal d'états, il n'y a pas de mélange qui soit illégitime sur le principe (même si je me demande toujours d'où sort cette version italienne de la déploration, censée avoir disparu avant même le départ vers Londres…), à défaut d'être exact historiquement.
Mais ce serait bien qu'on nous donne plutôt les alternatives, quitte à jouer la version française – et ce même si j'aime davantage le scènes Carlos-Rodrigue, Posa-Philippe ou le final dans la version italienne (moins discontinues, vraiment retravaillées avec une maturité très sûre).


et que nous ressentions surtout le tragique de ces situations, de ces oppositions amoureuses, politiques, religieuses.

Toutes choses que le beau Liwar ne manquera pas d'exalter, soyons-en persuadés.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« septembre 2017 »
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930