Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


[tango] Estefanía Holman et Emma Milán - deux versants esthétiques

Un enchantement. Découverte d'Estefanía Holman, beau bas-dessus interprète de tango.

Débuts très jeune, toujours présentée comme ayant dix-sept ans depuis pas mal d'années déjà... Peu importe, un très beau médium dense, avec un son fortement corsé, voire extrêmement mature. On songe à une Adriana Varela au timbre plus juvénile et sans aspérités. Et surtout avec un engagement très différent : moins de désillusion mélancolique, plus de fièvre 'romantique'.
Toutes choses égales par ailleurs, la couleur du timbre et le vibrato assez serré peuvent être comparés à Blandine Staskiewicz, pour les habitués de CSS.

Se produisant sous son prénom, Estefanía s'est fait une spécialité d'interpréter des oeuvres traditionnelles, Piazzola en particulier, avec grand orchestre. Par chance, le résultat ne dégouline pas complaisamment, et les tournures orchestrales sont, sinon novatrices, originales pour le genre (beaucoup d'influence de la musique de film hollywoodienne héritière de Korngold, notamment dans l'usage débridé des percussions claires).

Ce sera l'occasion d'entendre la forme mélodrame dans son versant plus populaire, car ces pièces en sont farcies. Un plaisir pour les lutins. Contrairement à certains vocalistes du milieu lyrique, on se sent ici obligé d'habiter avec précision et véhémence un texte, dont certains sont délicieux.

Un petit exemple de ce mélange entre élégie et mélodrame :

Oui, débauche sonore qu'on pourra juger de mauvais goût, mais rien à faire, pour les lutins, l'engagement textuel et les vrais morceaux de mélodrame bruts laissés négligemment ici et là, on ne peut lutter contre cela.

--

Dommage, vraiment, que son agent assez confidentiel (Stellar Artist) ait décidé de la vendre comme une entrecôte.

Il semble que malgré les notices élogieuses, sa carrière n'ait pas pris l'essor espéré, aucun disque à ce jour enregistré ni prévu. Et peu d'occurrences sur la Toile, ce qui augure d'une réception confidentielle.

CSS fait ce qu'il peut.

--

En somme, nous tenons là l'antithèse d'Emma Milán, autre jeune gloire dont on ne peut que recommander l'album épuré Serenata porteña (ainsi que le second, A mis dos Homeros), avec un effectif instrumental plein de modestie (guitare, ou guitare et bandonéon) : la voix, plus lyrique et aiguë (plutôt un dessus), est claire et ronde ; l'interprétation pleine de fraîcheur et de lumière, mais plus mélancolique et délicate qu'exaltée. Aux antipodes du tango expressionniste façon Amelita Baltar.

Ici, s'il fallait comparer à du lyrique familier de CSS, on songerait plutôt au naturel et à la clarté de Valérie Millot.

Extrait de Fuimos d'Homero Manzi et José Dames.

Sans nul doute un plaisir plus relevé, qui tient plus de l'esthétique subtile du lied que de la vigueur débridée du mélodrame le plus excessif. Tant pis, nous sommes sensibles au deux.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=840

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« février 2008 »
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829