Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

Vaga luna, che inargenti - traduction - (auteur anonyme), Vincenzo BELLINI

Ces piécettes italiennes (canzoni, romanze...) sont semble-t-il régulièrement données aux jeunes chanteurs.

Aussi, puisque la demande en a été faite, CSS a bricolé sur un coin de table une traduction française de ce texte aussi.

Vaga luna, che inargenti / Belle lune, qui inargentes[1]
queste rive e questi fiori / ces berges et ces fleurs
ed inspiri agli elementi / et inspires aux éléments
il linguaggio dell'amor; / le langage de l'amour ;
testimonio or sei tu sola / alors es seule témoin
del mio fervido desir, / de mon fervent désir ;
ed a lei che m'innamora / et à celle qui me charme,
conta i palpiti e i sospir. / conte[2] mes frémissements et mes soupirs.

Dille pur che lontananza / Dis-lui aussi que l'éloignement
il mio duol non può lenir, / ne peut appaiser ma peine ;
che se nutro una speranza, / que si je nourris une espérance,
ella è sol nell'avvenir. / elle réside seulement dans l'avenir.[3]
Dille pur che giorno e sera / Dis-lui aussi que du matin au soir
conto l'ore del dolor, / je compte les heures de ma souffrance,
che una speme lusinghiera / adoucies par un espoir flatteur
mi conforta nell'amor. / d'amour.[4]

Notes

[1] Couvres d'argent. CSS aime bien les imports un peu sauvages, comme les massenadiers par exemple.

[2] Impératif. On est obligé d'intervenir dans la ponctuation pour rendre la chose lisible. Les Italiens ont souvent tendance aux périodes intriquées, ordre des mots oblige. On avait déjà noté cette réalité de l'entrelacement dans les formes brèves des arie métastasiennes.

[3] [NdT : Sans blague.]

[4] Littéralement : je compte les heures de ma souffrance qu'un espoir flatteur me réconforte dans l'amour. ("réconforte" étant à l'indicatif) Le pronom personnel me, pourtant important pour le sens, ne peut être conservé dans tous les cas en français. Le verbe confortare ("réconforter") s'articule très mal avec il dolore ("la souffrance") dans une traduction française. On pourrait proposer qu'un espoir flatteur (m')adoucit par l'amour, mais la tournure est lourde et le sens déjà déjà éloigné de l'original. C'est pourquoi, à tout prendre, on est allé à l'essentiel du sens en bouleversant un peu la répartition grammaticale. Mais il faut bien concéder qu'on met ainsi l'accent sur l'hypothétique résolution heureuse, alors que cet espoir flatteur doit être plutôt compris comme une illusion à la lueur de laquelle le locuteur tente en vain de survivre. [Vous pourrez toujours ironiser en faisant remarquer que les étudiants en chant qui souhaitent une traduction ne sont peut-être pas non plus épris de l'évidente supériorité de cet incontestable chef-d'oeuvre littéraire...]


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=680

Commentaires

1. Le lundi 17 janvier 2011 à , par geraldine

Merci beaucoup pour ce commentaire. Cela permet de travailler l'interprétation de manière beaucoup plus fine. La mélodie est si belle !

2. Le mercredi 19 janvier 2011 à , par DavidLeMarrec

Bonsoir Géraldine,

Je suis ravi si cette petite entrée atteint son but, faciliter l'exécution de cet air pour ceux qui ont le plaisir de le chanter.

Bon plaisir à vous !

3. Le samedi 19 février 2011 à , par traducteur :: site

Bonsoir DavidLeMarrec,

J'aime bien la traduction que vous avez réalisé, en plus sa sonne aussi bien en français!

Bonne journée !

4. Le samedi 19 février 2011 à , par DavidLeMarrec

Flagorneur que vous êtes !

Il est bien fait, ce spam. J'ai changé l'adresse mais laissé le compliment, des fois que mes lecteurs le croient.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« août 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031