Carnets sur sol

   Nouveautés disco & autres écoutes | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


#ConcertSurSol #44 : Milhaud-Claudel, Machuel-Bonnefoy, Franck Martin à double chœur, par le Chœur de Radio-France


#ConcertSurSol #44

Concert puissamment original du Chœur de Radio-France :
3 œuvres de francophones, dont 2 d'une religion différente du compositeur.

¶ Ravi par Milhaud, qui appuie les mots les plus importants non pas grâce aux rythmes, nuances ou aigus… mais en changeant l'harmonie ! 
… C'est donc un changement de couleur souterrain qui manifeste la progression (très directe et bien psalmodiée, d'ailleurs) de ces Claudel très inspirés des Psaumes (/Babylone/), Lamentations et Cantique de Salomon (/Jérusalem/).
Très belle réussite. 

¶ Moins enthousiaste des Machuel sur Bonnefoy (pas du très grand Bonnefoy, d'ailleurs), plaisants mais assez ternes.
L'ode à Kathleen Ferrier manque de spécificité dans le poème, mais le lien avec le sujet (la patine, l'émotion, la voix d'alto) est à peu près insaisissable. 

¶ Dans la Messe latine de Martin (qui était calviniste fervent), l'acoustique sèche et la proximité des choristes amoindrissent l'effet de dévotion et la singularité du double chœur. Salle difficile.
J'ai quand même aimé retrouver les effets de fontaine du Resurrexit, les petites gammes délicieuses du Sanctus, les harmonies de plus en plus saturées de l'Agnus Dei.

∆ J'ai toujours la même difficulté avec le chœur : Batič les a assouplis, ils sont nuancés, mais comme le recrutement est fait de solistes de haut niveau (K. Durand, R. Champion et J.-M. Candenot en sont, par exemple !) et de voix très charpentées (Mathieu Cabanes, Pierre Vaello…), ce ne sont pas les voix les plus colorées du monde, ce qui occasionne toujours un peu de frustration (français pas trop clair, monochromie). 

Pour finir, *félicitations* au personnel d'accueil (les agents de sécurité détendus et avec de l'humour, quel progrès !), mais pas au public – sur 12 voisins, 5 enlèvent leur masque lorsque la lumière baisse.  (Phénomène depuis observé dans pas mal d'autres salles comme à Garnier, quand ce n'est pas le personnel lui-même qui n'est pas aux normes comme au Châtelet…)



--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=3210

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« juin 2021 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930