Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

CultureBox : une autre source pour les vidéos de musique haute qualité - Amadis de LULLY à Versailles (Rousset 2013)


Je n'aurai vraisemblablement pas le loisir de revenir sur l'Amadis donné par les Talens Lyriques (Wanroij, Auvity, Perruche, Crossley-Mercer, Bennani, Arnould) à Versailles vendredi dernier. A quoi bon de toute façon, il a déjà été question de l'oeuvre dans ces pages, et la plupart des chanteurs aussi ont déjà été présentés. Avec un effectif largement renouvelé des Talens Lyriques (plus précis mais moins frémissant), un peu de fadeur (en grande partie à cause de l'acoustique, mais Rousset n'était pas à son meilleur, sans être indolent non plus), le continuo hallucinant lorsque Rousset est au clavecin, le choeur de Namur en petite forme, Ingrid Perruche toujours d'une liberté souveraine dans les mots (triomphant d'une voix déclinante), Cyril Auvity un brin fatigué (à cause des rhumes terribles de ces dernières semaines, ou plus structurellement à cause de son émission laryngée bizarre ?) mais toujours radieux, Hasnaa Bennani (on l'avait remarquée il y a deux ans dans sa fin de cursus comme celle qui tenait le mieux ses promesses sous la pression de la scène, et depuis elle a chanté à plusieurs reprises avec Dumestre des premiers rôles, et elle sera même l'année prochaine en solo dans les Leçons de Ténèbres de Couperin à Versailles) en bonne forme...

Or, CultureBox, qui était naguère un réservoir de reportages courts dans une interface impossible, rediffuse désormais certains concerts et certaines pièces de théâtre, disponibles très longuement (décembre 2013 !). L'adresse peut donc être ajoutée à Arte Live Web ou à Medici.tv.

On y trouvera donc une poignée de choses formidables :

=> cet Amadis versaillais, dans un son de bonne qualité et très réaliste
(il manque en revanche la chaconne bissée en entier, qui était plus assurée que la première fois) ;

=> le Triptyque de Puccini donné à Lyon ;

=> les trois oeuvres couplées, concept évoqué ici.
Pas encore essayé la Tragédie Florentine de Zemlinsky, mais je me réjouis déjà de la voir. Von Heute auf Morgen de Schönberg est une réussite éclatante, bien chantée, bien dirigée sur scène, or en vidéo il n'existait que le film (très convaincant) de Straub & Huillet. Enfin Sancta Susanna, plutôt bien chantée, pas toujours claire visuellement (munissez-vous du livret, sur le site de Chandos par exemple : il manque l'araignée, et le couple n'est pas clairement présenté, on pourrait croire que Susanna crie après un amant supposé de Klementia), mais qui assume courageusement le livret (qui réclame la nudité du rôle-titre...), et son potentiel lourdement dérangeant.
Trois oeuvres qui évoquent des aspects inquiétants et poisseux du désir, sous des formes bénignes ou paroxystiques (pour ne pas dire les deux alternativement) ; les trois sont captivantes ; le Schönberg (un bijou) et le Hindemith ne sont de plus presque jamais donnés, et le Zemlinsky, redevenu à la mode ces dernières années, est un haut chef-d'oeuvre de l'art dramatique (qui reprend mot à mot Wilde en traduction, avec quelques coupures).

On y trouvera aussi

des motets de Campra à la Chapelle Royale (avec Guy van Waas et Patrick Cohën-Akenine), des productions récentes de Glyndebourne (Rake's Progress, Rinaldo, Billy Budd), du Mariinski (Boris), du TCE (Don Pasquale), de Lyon (Zauberflöte, Carmen) ou de Savall. Bref, des choses qu'on ne trouve pas forcément ailleurs.

Astuce débusquée grâce à Xavier Busatto (1,2).


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=2278

Commentaires

1. Le mardi 9 juillet 2013 à , par Xavier

A propos de la vidéo de Sancta Susanna: l'araignée est bien là, projetée en arrière-plan à 21'56.

2. Le mardi 9 juillet 2013 à , par David Le Marrec

Il faut dire que j'ai été un peu suffoqué par le respect des didascalies à ce moment-là... après avoir étouffé sous un vêtement de nonne pendant une demi-heure, devoir continuer à chanter toute la fin (et puis ça monte méchamment au fil de l'avancement de l'intrigue) en pareille situation, et pour une assez jeune chanteuse... Il faut du cran.

Mais je n'avais pas du tout vu l'araignée, pourtant je l'ai cherchée. |:-o

3. Le mardi 9 juillet 2013 à , par Jérémie

Les chanteurs du Prologue était quand même spécialement mauvais, surtout comparé à la brochette all stars qui a suivi.

Merci poour le tuyau, car qu'est-ce que j'ai mal profité de cette soirée avec mon jetlag (sauf à revoir quelques uns de mes plus chers amis :)

4. Le mardi 9 juillet 2013 à , par David Le Marrec

En plus la prise de son est réaliste, donc on entend bien.

Le Prologue, non, ce n'était pas mauvais, mais Pierrick Boisseau n'était pas à l'aise dans les rôles graves (sur la vidéo, on le voit aussi se décomposer quand vient son tour...) ; en revanche j'aime énormément Bénédicte Tauran (normal que tu détestes, il y a un côté un peu opaque, des coups de glotte...), une expression toujours frémissante, et puis un je-ne-sais-quoi qui se dégage toujours, quelque chose d'un peu ambigu (comme sa Sangaride "méchante").

Côté autres petits rôles, Weynants et Mechelen, ça reste toujours un peu limité en impact. En revanche beaucoup aimé Virginie Thomas, comme d'habitude parfaitement gracieuse.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« juillet 2013 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031