Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

Le disque du jour - VIII - Le Requiem d'Antonin Dvořák

Créée en 1890, l'oeuvre recèle un large potentiel dramatique (pour la Séquence) et poétique (à partir de l'Offertoire).

Un des Requiem les plus denses qu'on puisse rêver.


Deux versions particulièrement suggestives :







Gabriela Benackova (soprano)
Brigitte Fassbaender (alto)
Thomas Moser (ténor)
Jan-Hendrik Rootering (basse)
Philharmonie Tchèque et ses Choeurs
Wolfgang Sawallisch
Label Supraphon

Version presque opératique, d'un potentiel dramatique saisissant, d'une majesté et d'une force dans l'imprécation qui parcourt la Séquence assez étonnantes.




Elisabeth Rose (soprano)
Gertraud Prenzlow (alto)
Peter Schreier (ténor)
Theo Adam (basse)
Choeurs et Orchestre Symphoniques de la Radio de Berlin.
Karel Ančerl
Label Forlane

Cette version, au contraire, est d'une densité poétique ineffable, avec une seconde partie suspendue, attentive aux timbres et aux atmosphères.




Attention : il existe une version Ančerl avec la Philharmonie Tchèque (chez Supraphon), plus commune, et dans une restauration massacrée pour ce qui est de la dernière réédition (la collection Ančerl Gold, à éviter absolument pour cette raison). Et Dieu sait que je ne suis pas regardant sur les prises de son... Le filtrage pour rajeunir la bande a totalement délavé les timbres, qui sonnent clairs, étriqués, stridents, comme après une compression extrême.


C'était la courte contribution du jour, un rien hâtive, j'en conviens.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=318

Commentaires

1. Le jeudi 7 septembre 2006 à , par kfigaro :: site

honte sur moi (une fois de plus ;-))... j'adore Dvořák depuis l'adolescence, et j'ai jamais été fichu d'écouter ce "Requiem", je ne connais pour le moment que ses "tubes" (et encore très très peu d'entre eux...) - ça donne vraiment envie de m'y remettre. Je note en tout cas :), car je pense que ma médiathèque doit avoir ça cette fois, je vais chercher samedi...

PS et hors sujet total : j'ai (enfin) acheté et écouté "Schneewittchen" de Heinz Holliger dont tu avais si bien parlé jadis (je ne sais plus où, le site à disparu) - de très belles ambiances orchestrales et de superbes climats (j'adore l'harmonica de verre - on en entend très très peu dans les opéras), j'ai un peu moins accroché à la mélodie vocale - un peu trop bergienne, je ne sais pas... :? (ça doit être ma déformation française et "intimiste")

2. Le jeudi 7 septembre 2006 à , par DavidLeMarrec

honte sur moi (une fois de plus ;-))... j'adore Dvořák depuis l'adolescence, et j'ai jamais été fichu d'écouter ce "Requiem", je ne connais pour le moment que ses "tubes" (et encore très très peu d'entre eux...) - ça donne vraiment envie de m'y remettre. Je note en tout cas :), car je pense que ma médiathèque doit avoir ça cette fois, je vais chercher samedi...

Si tu ne trouves pas ce que je sugggère, rabats-toi sur la version Kertész, elle n'est vraiment pas fabuleuse mais offre en bonus le Psalmus Hungaricus de Kodaly avec Lajos Kosma, une splendeur.


PS et hors sujet total : j'ai (enfin) acheté et écouté "Schneewittchen" de Heinz Holliger dont tu avais si bien parlé jadis (je ne sais plus où, le site à disparu) - de très belles ambiances orchestrales et de superbes climats (j'adore l'harmonica de verre - on en entend très très peu dans les opéras), j'ai un peu moins accroché à la mélodie vocale - un peu trop bergienne, je ne sais pas... :? (ça doit être ma déformation française et "intimiste")

Oui, je m'aperçois que le site a été supprimé. On va arranger ça.

Oui, mélodie d'essence postwagnérienne, avec un geste vocal large et très peu mélodique. Mais l'ensemble du traitement orchestral, le texte troublant de Robert Walser, l'ironie gracile de Holliger, la belle distribution convainquent pleinement, et l'évidence mélodique n'est pas de mon point de vue nécessairement une vertu.

Merci de m'avoir fait état de tes impressions. ;)

3. Le jeudi 7 septembre 2006 à , par Bra :: site

Merci pour cette nouvelle idée ! Car oui, je ne connais pas cette oeuvre... mais je vais réparer ce manque !

4. Le jeudi 7 septembre 2006 à , par DavidLeMarrec

Et moi qui pensais enfoncer des portes ouvertes !

Comme quoi, on n'est jamais trop prudent. :)

Tu nous diras tes impressions !

5. Le lundi 11 septembre 2006 à , par kfigaro :: site

J'ai trouvé la version Wolfgang Sawallisch à la médiathèque - la même
que la tienne donc (j'étais pratiquement sur de trouver ça ! :) ils ont
beaucoup de choses en "classique-classique", c'est en contemporain et en
jazz que c'est pas la joie)

Bon effectivement c'est magnifique, grandiose, profond et comme tu dis
presque opératique (l'oeuvre est très très longue pour un Requiem),
surtout les pistes du CD 1 (le tout début sublime, Quod sum miser, Jesu
Pie... j'avoue ne pas avoir noté les numéros exacts) dans lesquelles
j'ai retrouvé les bois (la flûte par ex) et la mélancolie que j'avais
tant aimé dans la 9ème symphonie...

Merci David de me faire découvrir toutes ces oeuvres, ça me fait gagner
du temps car je n'arriverai évidemment pas à écouter tous ce que tu
connais toi (alors que je dois être ton cadet d'au moins 12-15 ans !),
et en général je peux te faire confiance, j'aime souvent les mêmes
choses que toi en classique finalement.

6. Le lundi 11 septembre 2006 à , par DavidLeMarrec

Tu ne saurais me faire plus plaisir !

Oui, c'est absolument bouleversant, et très heureux si ces jalons peuvent te permettre d'entendre des merveilles qui conviennent à tes oreilles. :-)

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« septembre 2006 »
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930