Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

BaaAAAAAARRbaaaaAAAARHAaaaa

Oui, un titre moins académique et informatif qu'à l'habitude, mais je n'en voyais guère d'autre de possible, vous en conviendrez avec moi après lecture.

J'y faisais allusion dans ma réponse au dernier compte-rendu de Sylvie Eusèbe.

Il s'agit d'une de mes perversions personnelles, et il n'y a nulle raison que vous n'en profitiez pas aussi.


Il se trouve qu'il y a peu d'années, Katherine Fuge [1] chantait Oberto dans Alcina de Haendel. Prestation disons mitigée sur le plan technique (bien que les notes y soient à peu près). Mais je suis pleinement séduit par l'engagement intégral, alors même que la chanteuse perd totalement le contrôle.

Si bien qu'à intervalle régulier, alors que je n'écoute à peu près jamais d'airs séparés (y compris les récitals), je lance une bonne demi-douzaine de fois à la suite cette prestation assez unique.

Tout à ma générosité, je vous offre donc la possibilité d'en faire de même (l'enregistrement n'étant, étrangement, pas commercialisé), ou à tout le moins, la possibilité de rire un bon coup.




Voici la chose.

Pour les plus sadiques d'entre vous, vous noterez le petit silence gêné de l'orchestre qui hésite à prendre la suite au moment du da capo.

Mais j'aime beaucoup aussi les sonorités de gorge censées rendre la rage du personnage. Pas très sublimé comme expression du seria, mais il y a dans cette fragilité et cet abandon total quelque chose d'infiniment touchant, je trouve. En tout cas, que j'aime, sincèrement, car on rit les deux premières fois, mais ensuite, il faut vraiment de l'adhésion pour poursuivre.




Afin d'en profiter pleinement, je vous fournis la partition. Le texte continue ensuite.




P.S. : J'en profite pour adresser un joyeux salut à Grimi, qui doit, je le devine, survoler ces pages de son clavier agile.

Notes

[1] On trouve parfois l'orthographe apparemment erronée Katharine


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=523

Commentaires

1. Le mercredi 14 février 2007 à , par Faust

Le titre n'est peut-être pas très académique ou informatif, mais il est accrocheur ! Je m'y suis laissé prendre ... Mister David vous êtes un dangereux pervers. Jusqu'à présent j'ignorais tout de la dame Fuge ... Et je redoute désormais sa prestation dans le Castor et Pollux de Gardiner après-demain ! Le concert est enregistré par FM ...

2. Le mercredi 14 février 2007 à , par DavidLeMarrec

Bonsoir, Herr Doktor Marianus !


Mister David vous êtes un dangereux pervers.

Je sais, je sais, Maître Bajazet me le répète souvent.


Jusqu'à présent j'ignorais tout de la dame Fuge ... Et je redoute désormais sa prestation dans le Castor et Pollux de Gardiner après-demain ! Le concert est enregistré par FM ...

Il est vrai que pour le port aristocratique de la tragédie lyrique, ce n'est pas nécessairement le tempérament le plus indiqué.
Cependant, pour les quelques vers de Cléone, vous courez peu de risques de voir le spectacle saccagé.

3. Le mercredi 14 février 2007 à , par Faust

Je sens que l'apparition de la dame sera tout de même (grâce à vous !) un moment délicieux ...

4. Le mercredi 14 février 2007 à , par DavidLeMarrec

Vous m'en voyez ravi !

Puisse-t-elle vous enchanter autant que moi. -<]:o)

5. Le mercredi 14 février 2007 à , par Morloch

Il n'empêche que cette Barbara dont il est question ne devait pas en mener bien large !

(Quoi ? Qu'est ce que j'ai dit encore qui ne va pas ?)

6. Le jeudi 15 février 2007 à , par Vartan

C'est dans des moments comme celui-ci que j'admire le plus les artistes. Il est facile de recevoir les applaudissements après une prestation réussie.

Mais ce n'est pas si laid.

Trois écoutes consécutives.

7. Le jeudi 15 février 2007 à , par DavidLeMarrec

Le problème, c'est que d'après sa réputation, Katherine est dans cet extrait, disons... nature. :)


Mais ce n'est pas si laid.

En effet, surtout que l'air n'est pas si évident que ça !


Trois écoutes consécutives.

Battu ! J'ai dépassé les dix ce soir (deux séances, l'une avant d'écrire la note, l'autre pendant).

J'adore vraiment lorsque l'orchestre hésite à reprendre. :)

8. Le jeudi 15 février 2007 à , par jdm

David, sadique !
Mes Celestion Diton ont explosé à 1'33'' ! Franchement, je ne vois pas ce que Barbara vient faire là, on ne reconnaît pas du tout la mélodie de Joseph Kosma, et puis, quand c'est écrit au-dessus des lignes (ils pourraient rajouter des lignes, ça ferait plus propre), c'est raide la montée au calvaire.
Que cherches-tu à exorciser en ce moment ?

9. Le jeudi 15 février 2007 à , par DavidLeMarrec

Tu veux dire à 1'29'', à 1'33'' l'orchestre a déjà repris. (Non, je ne me passe pas ces quatres secondes en boucle, on a sa dignité.)

Par ailleurs, ce ne sont pas tes baffles qui ont explosé, mais juste la chanteuse.

[A moins que, tes contrefaçons auxquelles il manque un "t"...]


Que cherches-tu à exorciser en ce moment ?

C'est votre punition pour avoir boudé ma balade Hölderlin. Et ma vengeance sera terrrrible.

L'autre jour, en réparant une erreur de publication (tous les billets hors ligne publiés, ce qui faisait une bonne cinquante de petites choses dans la nature à toutes les dates), j'ai dû faire le tour du propriétaire. Les notes ayant zéro lecture étant celles qui étaient hors ligne. Et j'ai donc remarqué quelles étaient les notes les plus lues, c'est amusant. Pas forcément les plus racoleuses, à part une ou deux qui parlent de politique (Mélenchon et Euston). Avec une belle progression du Kunqu via des requêtes de moteurs de recherche.

Mais je n'ai aucune illusion sur la popularité de Heimkunft. Encore, si j'avais choisi Brot und Wein... Le but n'étant pas d'être lu mais de mettre à disposition des trucs un peu transversaux, c'est un résultat rassurant.

C'est la malédiction des niches. Elle vient de frapper durement Christian, nous avons une pensée pour lui aujourd'hui.

10. Le jeudi 15 février 2007 à , par jdm

Tu veux dire à 1'29''

Non, non, à 1'33'', elles aussi, elles ont hésité.

[A moins que, tes contrefaçons auxquelles il manque un "t"...]

Monsieur, je lis vos billets depuis un peu plus de six mois, j'ai trouvé, jusqu'à présent, trois fautes : vous venez de commettre votre première et dernière erreur. Mes 2 ttémoins vous attendent demain, à l'aube, sur le pré. Je choisis l'épée, à 20 mètres. Et je ne suis pas susceptible.

11. Le jeudi 15 février 2007 à , par DavidLeMarrec

Non, non, à 1'33'', elles aussi, elles ont hésité.

Mon Dieu, Jdm, tu es sacrément rosse, quand même. :-)

Monsieur, je lis vos billets depuis un peu plus de six mois, j'ai trouvé, jusqu'à présent, trois fautes : vous venez de commettre votre première et dernière erreur. Mes 2 ttémoins vous attendent demain, à l'aube, sur le pré.

Si c'est le pré aux clercs, je pense au phonographe. Sinon, j'attends l'adresse par lettre recommandée, je ne me déplace pas pour rien.

DLM Institute, 252, rue d'Ornano (perpendiculaire au Ring, on ne peut pas se tromper, c'est le bâtiment calciné par des monteverdiens intégristes) - service des duels, BP 20.
33000 Bordeaux Cedex - France

12. Le jeudi 15 février 2007 à , par jdm

Mon Dieu, Jdm, tu es sacrément rosse, quand même. :-)

Je t'ai salué, il y a peu, comme dandy ès venin. Arrêtons les flatteries entre nous. Je rappelle mes t- et je te donne l'absolution. Smiley rictus lèvres pincées juste pour faire poli.

13. Le jeudi 15 février 2007 à , par jdm

Et toi, cesse de me demander en bushien "Are you really human ?", tout ça parce que je n'ai pas le niveau en matématic pour ton antispam :-$)

14. Le jeudi 15 février 2007 à , par DavidLeMarrec

Ah là là, les amalgames faciles. Il faudrait que j'aille bricoler mon utilitaire pour qu'il affiche "Jdm, recompte, bon sang !".

A moins que j'installe un antispam optionnel avec thème latin de programmation informatique.

15. Le mardi 7 avril 2009 à , par DavidLeMarrec

Et, de même que pour Mathieu Dubroca, Katherine Fuge représente sans le moindre doute possible l'ornement du Monteverdi Choir, dont elle est membre (parmi d'autres individualités exceptionnelles).

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Calendrier

« février 2007 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728