Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

Le théâtre chanté chinois et l'opéra occidental - 0 - Avant-propos

Le Kunqu et le reste. Pour mieux comprendre ce qui va suivre.


Le théâtre chinois a toujours été un théâtre chanté. En bien des points, ses difficultés, ses intérêts ou ses préoccupations sont communes aux autres formes de théâtre chanté, comme l’opéra tel qu’il a été créé en Occident au tournant du XVIIe siècle. Mais les orientation de ces deux genres présentent cependant des particularités révélatrices de la culture dans laquelle ils ont émergé et qu’ils ont ensuite nourrie.Bien entendu, il faudrait classer rigoureusement chaque genre par type de pièce et selon les époques. Néanmoins, étant donnée la limite des corpus disponibles et leur déséquilibre en large faveur de l’opéra occidental, il n’est possible et il n’est question ici que d’esquisser quelques traits généraux remarquables dans cette relation. Dans cette perspective, on s’intéressera successivement

  • aux origines du théâtre chinois,
  • à sa tradition musicale, dramatique,
  • à ses préoccupations relatives aux différents enjeux dramaturgiques,
  • et enfin aux solutions retenues pour y répondre – en établissant toujours la relation avec les mêmes questions en Occident.

Pour noter plus concisément la provenance des oeuvres, on signalera toujours ainsi le nom des auteurs : librettiste / compositeur . On s'efforcera de prendre des exemples dans les périodes et les écoles les plus variées, afin de pouvoir commencer à brosser un portrait de ces deux mondes lyriques. Il ne sera évidemment pas possible d’évoquer toutes les pièces chinoises et européennes du corpus (qu’on épargnera aux lecteurs).


A la réflexion, arrivé au terme de ce travail, le parallèle avec la seule Grèce Antique ou la seule tragédie lyrique aurait sans nul doute été plus fructueux. J'espère donc avoir l'occasion d'y revenir prochainement, sur des exemples plus précis encore.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=202

Commentaires

1. Le samedi 27 mai 2006 à , par DavidLeMarrec

Lire la série ici.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« avril 2006 »
lunmarmerjeuvensamdim
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930