Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

Novembre en peu de mots


Comme le veut désormais la tradition, quelques propositions. Trop de choses personnelles à épurer sur mon agenda, donc je ne propose que ce qui m'a paru le plus original (tout en étant intéressant).

Trop occupé aux autres notules plus nourrissantes (et chronophages) pour établir un bilan des concerts vus, mais à 17 concerts dans 14 salles différentes, dont 7 jamais testées, nous sommes dans une moyenne honorable pour moins de deux mois de saison.


2 & suivants. La Ronde de Boesmans d'après Schnitzler. Un peu de l'atonal gris, mais intéressant.
3. Trois sonates violon-piano de Vainberg/Weinberg à Noisiel.
5. Après-midi de piano futuriste à Radio-France : Feinberg-Popov-Lourié à 14h30 (Favorin), Roslavets-Mossolov-Lourié-Miaskovski à 18h (Ghindin). Ne manque plus que Protopopov.
6. Roberta Mameli et Luca Pianca (théorbe) dans de l'air de cour italien madrigalisant : D'India, Caccini, Monteverdi, Strozzi
7 & suivants. Les Bacchantes d'Euripide à Malakoff.
9. Viardot, Canal et Pépin pour violon et piano (avec Célia Oneto-Bensaïd, putto d'incarnat de piano la saison passée !), au Musée Henner.
9. Reprise de l'Opéraoké.
10. Orchestre de Chambre de Lithuanie (Bach / Mendelssohn / Krylov).
11. Cipriano De Rore avec l'Arioste, salle Cortot.
16. L'Europe Galante de Campra à Versailles. Pas le plus grand opéra du temps, mais historiquement une invention capitale.
18. Le Cantor Johann Walter joué à Écouen.
23 & suivants. Le Winterreise redéployé par Hans Zender, à l'Opéra-Comique.
24 & suivants. Le Ballet Royal de la Nuit par daucé, à Versailles (mais c'est très cher).
27. Sonate n°2 Szymanowski (et Schubert…) par Lucas Debargue à la Philharmonie.
29. Les Quatre Saisons de Vivaldi, par Lazarevitch et les Musiciens de Saint-Julien, qui devraient tirer ça du côté de Claude Le Jeune… curieux de voir cela.

Le reste (Leonore de Beethoven, Nuit de Walpurgis de Mendelssohn, airs français rares par Devieilhe, Sinfonia de Berio, création de Sally Beamish…) se trouve dans les grandes salles dont vous avez vraisemblablement déjà épuré les programmes.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=2971

Commentaires

1. Le mardi 24 octobre 2017 à , par Diablotin :: site

Le 9 devrait être un jour de franche rigolade, non ? Est-ce qu'il faut s'inscrire avant -et où ???- pour avoir le droit de participer ?

2. Le mardi 24 octobre 2017 à , par Erik :: site

Bonjour!

Quoi, l'Opéraoké recommence? Je ne trouve rien sur Internet... plus d'infos?

3. Le mardi 24 octobre 2017 à , par Xavier

Je signale aussi le sextuor de Schulhoff (+ Tchaïkovsky) e 26/11 par Repin à Radio France.

4. Le mercredi 25 octobre 2017 à , par DavidLeMarrec

Merci Xavier !

Étrangement, je ne l'avais pas relevé.

--

Pour l'Opéraoké, c'est la reprise des mêmes airs que lors de l'Euro, en participation libre (et cette fois en pleine rue), pas besoin de s'inscrire.
https://www.opera-comique.com/fr/saisons/saison-2017/quartier-drouot

Mais comme ils n'ont pas fait de promo (et que ce sera un soir tôt en semaine, en pleine rue, pas un dimanche au milieu de la fanzone !), ce ne sera pas forcément un succès de mobilisation éclatant. Il y a un concert de musique de chambre française très rare le soir au Musée Henner, il faut que je fasse mes calculs sur la possibilité d'être aux deux endroits. Mais en tout cas, oui, c'est tentant de réessayer ça !

5. Le samedi 4 novembre 2017 à , par DavidLeMarrec

Quelques ajouts :
♦ Le disque Mameli-Pianca vient de sortir, superbement dit et magnifiquement chanté (et accompagné, mais c'était encore plus certain). Une superbe référence peu concurrencée si l'on aime le lamento du premier seicento. Et joué dans un lieu atypique (où l'on me dit qu'on y voit bien de tout côté), le Théâtre Grévin.

♦ Le programme définitif du concert du 9 a été communiqué. Il y aura aussi deux pièces de Lili Boulanger. Et ce sera la Sonate de Marguerite Canal qu'on jouera – complètement fauréenne. Voyez le second mouvement lent ici, pas le plus réussi de la sonate (le « scherzo » a la prestance d'un premier mouvement !) – les artistes en ont enregistré l'intégralité chez Maguelone.)

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(30/5/2006)

Chapitres

Archives

Calendrier

« octobre 2017 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031