Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

2017-2018 [n°9] – Falstaff de Verdi par Harding


Comme m'apprête à publier dans les prochains instants une notule sur les ''leitmotive'' wagnéro-verdiens de ''Falstaff'', je mets à disposition des curieux une très rapide impression postée sur le merveilleux forum Classik, qui n'aurait rien à faire dans la notule proprement dite.
C'est une des rares œuvres de Verdi où l'orchestre a une grande place, donc à peu près la seule qui me semble être vraiment intéressante à la Philharmonie. (Moi, la version de concert ne me pose pas de problème, justement c'est déjà très vivant.)

Je crois en revanche que ça a souffert de la compétition, dans un mois, de la production de l'Opéra – avec Luisi et Terfel, donc au moins aussi appétissante…

Oui, outre que l'œuvre est absolument jubilatoire en concert (ça foisonne en permanence, et puis la circulation des motifs, les effets d'orchestration, les citations, tout ça fonctionne tellement bien en vrai !), on avait du tout premier choix. La direction, la qualité de l'orchestre, la mise en espace sobre mais prenante (je suppose, moi, que chacun a importé ses habitudes des différentes productions, d'où l'absence de crédit), le climat général (vraiment agréable quand les lumières sont baissées…) et bien sûr la distribution de tout premier choix, bien sûr Maestri qui est le Falstaff du moment depuis assez longtemps, mais aussi les seconds rôles : Iervolino en Quickly (glorieuse mais sans effets poitrinés), Polverelli en Meg (la voix n'a pas bougé depuis les disques des années 90…), Botta en Cajus (très finement focalisée), Conners en Bardolfo (avec un profil inhabituellement héroïque), et même Luperi (déclinant mais très sonore, pas étonnant qu'il ait cumulé les Commendatore)…
Moins enthousiaste que l'assistance sur Lisette Oropesa : le médium n'est pas très nettement focalisé et projeté, toute l'émission plutôt vaporeuse (pas du tout italienne…) : on l'entend plutôt mal et on ne comprend pas grand'chose non plus. Mais les aigus sur « luna » étaient merveilleux (toute une histoire de jeunesse passait là-dedans). Ça me fascine toujours, toutes les chanteurs réussissent cet endroit, alors qu'il y a ce si bémol (ou ce si, je ne suis plus sûr) surexposé, déconnecté, sur une voyelle difficile, et que toutes ne sont pas des lyriques légers… En tout cas, ça fait toujours son effet.

À l'Opéra, où j'ai prévu d'aller aussi, la distribution me fait légèrement plus envie sur le papier (Luisi, Terfel…), mais on est sensiblement sur les mêmes cîmes en théorie, dans une salle qui flatte aussi très bien les orchestres (mais de façon tout à fait opposée). Il faut voir maintenant si ça s'incarne de façon aussi enthousiasmante !



--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=2963

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« octobre 2017 »
lunmarmerjeuvensamdim
1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031