Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

[pré-annonce] Philharmonie de Paris 2017-2018


Puisqu'on me le demande gentiment… La saison ayant été présentée aux « amis » de l'Orchestre de Paris et de la Philharmonie, on dispose déjà d'un assez bon recensement des soirées aux
grands effectifs (œuvres vocales, orchestres invités…). Évidemment, pour la musique de chambre, ça arrive toujours en dernier.

Voici :

(Je souligne non pas le plus important, mais les formations invitées.)


Opéra


Mozart, La Clemenza di Tito par Currentzis (même distribution qu'à Salzbourg cet été). J'ai exprimé ma fascination et mes réserves sur la conception exclusivement musicale des œuvres jouées par Currentzis (les opéras de Mozart comme le Sacre), mais pour le matériau très dense de la Clémence, ce pourrait très bien fonctionner.
Beethoven, Leonore par Jacobs. Encore un baroqueux qui entre dans le XIXe siècle… mais ce devrait être intéressant, surtout que le Freiburger Barockorchester (ce devrait être lui, je suppose) a montré ses aptitudes dans les formidables Mendelssohn revigorants d'Heras-Casado.
Wagner, Das Rheingold (& Die Walküre ?), prélude à un Ring intégral sur deux saisons, avec Gergiev et le Mariinsky, sans doute dans la distribution de sa troupe qui se produit ces jours-ci à Saint-Pétersbourg dans un cycle complet. Très atypique et tentant – Rheingold épatant au disque, Walküre assez molle, mais les distributions étaient celles des spécialistes mondiaux de Wagner, pas les locaux (or la Russie est l'un des très rares endroits au monde à conserver une école de chant très typée, ce sera passionnant quel qu'en soit le résultat). Et Wagner dans l'acoustique ample et précise de la Philharmonie, ce sera tout simplement merveilleux.
Verdi, Falstaff, par l'Orchestre de Paris. Là aussi, ce devrait très bien sonner, mais dommage de le donner alors que l'Opéra de Paris l'a aussi dans sa saison (idem pour la Clémence de Titus…).


Oratorio

Verdi, Requiem, Chailly avec La Scala (chœurs inclus ?).
Elgar, The Dream of Gerontius (Orchestre de Paris), l'un de ses plus beaux oratorios. Harding poursuit donc sa présentation des plus beaux représentants du genre (peu donnés en France), après Elias de Mendelssoh, Faust et Péri de Schumann.
Rachmaninov, Les Cloches (Orchestre de Paris). Suite à l'annulation rocambolesque (pour une raison de nom sur les billets qui aurait vexé Rozhdestvensky, pas du tout malade) en 2015, retour de l'œuvre, cette fois dirigée par Gianandrea Noseda (ce qui est plutôt encore mieux ou au moins aussi bien).
► La Messe de Bernstein (Orchestre de Paris) par le spécialiste de la musique américaine et showman Wayne Marshall.


Musique Symphonique

Beethoven 9 par Los Ángeles et Dudamel.
Bruckner 9 par l'Orchestre de Paris.
Mahler 6 par l'Orchestre de Paris.
► Les trois grands ballets de Stravinski par Rattle et le LSO.
► Soirée Bartók / Chen (Qigang).
► Il y aura aussi Philadelphie (avec Nézet-Séguin) et Cleveland (avec Welser-Möst), parmi d'autres invités.


Je suppose et espère qu'il y aura quelques expériences stimulantes, comme le Prometeo de Nono ou, cette saison, la rétrospective de la création contemporaine officielle de ces cinquante dernières années (la semaine prochaine, hélas le même soir que La Pucelle d'Orléans par le Bolchoï !).


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=2914

Commentaires

1. Le dimanche 12 mars 2017 à , par hamra

Je crois savoir qu'il n'aura aussi la fin du cycle Mozart- Bruckner avec Daniel Barenboim et son Staatskappelle de Berlin. Si je ne m'abuse il reste la huitième et neuvième symphonie de Anton Bruckner. Reste à savoir avec quel concerto de Mozart, Barenboim va t'il coupler les derniers chef d'œuvres bruckneriens.

2. Le dimanche 12 mars 2017 à , par David Le Marrec

Confirmation, le Ring aura bien lieu sur deux saisons, donc il y aura forcément Walküre dès 2017-2018 (je n'ai pas encore les distributions, pardon).

Par ailleurs, on me signale également :
¶ la Sinfonia de Berio (concert gratuit donné par l'Orchestre de Paris), voilà pour les expériences que je souhaitais ;
¶ un concert participatif autour du Messie de Haendel (mais en juin pour une fois), avec le Concerto Köln (!) et le Rundfunkchor Berlin (!!) ;
¶ plusieurs autres concerts Bernstein (œuvres symphoniques, filmiques, musicals…) pendant toute la saison.


Il y aura donc de quoi s'occuper gentiment entre deux cycles Brahms-Mahler-Stravinski.

3. Le dimanche 12 mars 2017 à , par David Le Marrec

Oui, c'est cela qui avait été annoncé au début de la présente saison du moins, il reste les deux dernières – et la Nullte, voire la B-dur, mais je doute que Barenboim daigne nous les donner, il ne l'a jamais fait au disque en tout cas, y compris dans sa dernière intérale.

En ce qui me concerne, ce n'est pas une trop grande frustration : la Nullte est magnifique (et la 00 assez chouette, à défaut d'être du « vrai » Bruckner), mais ce qu'en fait Barenboim est tellement à rebours de ce que requiert cette musique, à mon sens, que je n'irai pas à moins qu'il exhume une 0000 – ce qui, vu son répertoire ridiculement étriqué, n'est pas près d'arriver.

--

On me dit aussi (décidément, il suffisait d'ouvrir la notule pour que ça abonde) qu'il y aura un week-end avec les trois opéras de Monteverdi (l'imagination au pouvoir !), encore une fois le Songe d'une Nuit d'été de Mendelssohn – je râlerais bien, sauf que la Cité de la Musique a donné Athalie il y a peu ! \o/

Côté orchestres, outre ceux déjà mentionnés, il y aura les habituels Concertgebouworkest, Berliner Philharmoniker, Gewandhausorchester Leipzig, et comme cette saison les Münchner Philharmoniker.

J'aurais plutôt voulu Trondheim, Bâle, le Museum de Frankfurt (Main) et celui le Francfort du Brandebourg, même pour des tubes, mais personne ne m'écoute jamais. [Ou alors, ils veulent plus prosaïquement remplir.]

4. Le dimanche 12 mars 2017 à , par Georg-Friedrich

Pour le "week-end" Monteverdi, ce sera les 16-17-18 septembre, soit au lendemain de la Clemenza di Tito le 15. Une semaine très chargée en perspective (qui me conduit, du coup, à différer au 19 mon départ en vacances)!
http://21cmediagroup.com/2016/05/19/john-eliot-gardiner-monteverdi-choir-english-baroque-soloists-celebrate-monteverdi-at-450-with-seven-month-international-tour-of-composers-three-surviving-operas-april-oct-2017/

5. Le dimanche 12 mars 2017 à , par David Le Marrec

Merci ! Donc ce sera par Gardiner. Je n'ai pas pu voir son Orfeo (j'aime beaucoup sa version très dansante au disque, malgré l'orchestration tout en cordes) à Versailles, je me laisserai peut-être tenter cette fois-ci.


Autres infos :

¶ Les Chichester Psalms de Bernstein par Dudamel, en première partie de la Neuvième de Beethoven.

¶ Comme chaque année à Paris, le Pavillon des Pivoines, l'œuvre-phare du Kunqu. [Hélas toujours dans des productions confites et très semblables, comme toutes les exportations d'opéra des régions chinoises… un peu le sentiment de voir du musée bricolé pour touristes. Exactement comme l'opéra européen l'est présenté dans les pays non spécialistes.]

¶ On dispose de la liste des compositeurs des programmes de l'Orchestre de Paris (encore une fois laissée par erreur…). Pas mal de gens rares et de grande valeur, reste à voir si c'est pour une Ouverture mineure de cinq minutes ou un grand poème symphonique : E. Bloch (Kol Nidrei, je crois), Nielsen, Zemlinsky, Kodály, Szymanowski, Casella, Schmitt, Hindemith, Varèse, Lutosławski, Bjarnason.

Verdi n'y apparaît pas, Falstaff doit donc être donné par un autre orchestre.





Captures d'écran fournies par Pécuchet.

6. Le lundi 13 mars 2017 à , par DavidLeMarrec

Encore un joli raté de prédiffusion :

éléments restés en cache dans Google.
Source : Xavier sur Classik.

(Sinon, eu confirmation en privé que Falstaff était bien par l'Orchestre de Paris.)

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Chapitres

Archives

Calendrier

« mars 2017 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031