Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

Comment enregistrer les rediffusions des concerts de France Musique ?


Solution respectueuse de la loi, avec tutoriel en images.

Ici, le processus est détaillé pour Windows. N'ayant pas de Mac sous la main, je n'ai pas pu essayer, mais le principe demeure parent. Il est même possible, sous Safari, d'afficher en clair l'adresse du téléchargement, il faut seulement la copier-coller très rapidement dans le navigateur et le concert s'enregistre.

--

1. La question

France Musique dispose enfin, depuis une poignées d'années, à la traîne de l'Europe à cause des droits d'auteurs à la française particulièrement contraignants, d'un site proposant réécoute des concerts, et enfin à débit valable et pour une durée acceptable - aux débuts, seules les émissions étaient disponibles, à 64 kpbs, et seulement écoutables avant la suivante, soit moins de 24h pour certaines !

Il demeure toutefois une difficulté : les concerts, pour des raisons de droits également, ne peuvent pas être téléchargés, alors qu'ils constituent le point fort de l'offre, considérant la qualité documentaire très variable des émissions.

--

2. La solution

Néanmoins, il existe une astuce bien plus simple que d'enregistrer le flux (ce qui est contraignant et fait perdre en qualité) ou d'employer divers utilitaires qui alourdissent le système et fonctionnent de façon plus ou moins discontinue (souvent en installant des espiogiciels sur votre machine).

En outre, il ne s'agit pas de briser une mesure technique de protection (assimilé par la loi française à de la contrefaçon), mais simplement de copier le flux que vous entendez, exactement comme vous le feriez à la radio ou en enregistrant le son qui sort de votre ordinateur. Il s'agit ni plus ni moins que d'appliquer l'exception de copie privée que prévoit la loi, et c'est pourquoi je communique l'astuce.

Lancez sur le concert choisi sur le site de France Musique. Une pop-up s'ouvre, et le concert charge lourdement (il est de plus impossible de naviguer facilement dans le concert, ce qui cause pour eux des chargements multiples, je suppose, donc du coût supplémentaire en trafic). Pour ceux qui voudraient essayer cette voie (possible autrefois), il est inutile ici d'utiliser la commande ctrl+U sous Windows (affichage du code de la page), qui ne renvoie pas clairement vers une adresse, cachée dans l'utilitaire qui diffuse le concert, et qui expire de toute façon au bout de quelques secondes ("timeout").
Car il y a plus simple encore que trouver le lien de téléchargement direct !

--

3. Principe

Pour se faire entendre, le logiciel doit stocker les informations sur votre PC. Il suffit donc de partir récupérer l'information là où elle est déjà copiée. Ce n'est pas un acte de copie supplémentaire, vous conservez simplement le fichier déjà présent.

--

4. Tutoriel

1) Charger le concert dans le navigateur. Laissez le téléchargement du concert se terminer. (Toute la bande doit devenir noire.) Ne fermez pas la fenêtre.


2) Afficher les dossiers cachés & les extensions de fichiers. Ouvrez l'explorateur de votre ordinateur (ouvrez par exemple "Mes Documents" dans le menu Windows en bas à gauche de l'écran). Allez dans la barre de menu (si elle n'apparaît pas, pressez sur la touche "alt") à Outils / Option des dossiers / Affichage, et cochez "Afficher les fichiers et dossiers cachés". Et décochez "masquer les extensions des fichiers dont le type est connu". Cliquez ensuite sur "Appliquer aux dossiers".


3) Chercher dans Application Data (ou AppData). Ce dossier se trouve dans le dossier de votre session (donc sur votre disque C:/, quelque chose comme User / Moi) ; les versions les plus récentes de Windows comportent un accès direct dans l'explorateur. Dans les versions plus anciennes, certains des fichiers que nous cherchons peuvent se trouver dans les dossiers Temporary Files et non Application Data.


4) Fouiller dans le cache. Vous trouverez ensuite le dossier du navigateur que vous utilisez, et allez voir dans les fichiers temporaires ou le cache (pour Internet Explorer, les fichiers peuvent se ). Avec un logiciel d'exploration efficace comme Total Commander, il est possible d'afficher immédiatement l'ensemble des fichiers disponibles dans une arborescence de dossiers (ctrl+B), sinon il faut ouvrir chaque dossier, ce qui est un peu plus long. Sinon, il faut ouvrir les dossiers un à un. Le plus simple, dans les deux cas, est de les classer par taille et d'observer ceux qui font entre 150 et 280 Mo, la taille probable d'un tel fichier.


5) Changer l'extension.Vous ne devriez pas avoir des tonnes de fichiers de cette taille créés au moment approximatif où vous avez lancé l'écoute, donc copiez-les par prudence (crtl+C, puis ctrl+V) et changez l'extension (*.tmp, par exemple) en *.mp3. Lancez le fichier, et voyez si c'est le concert que vous souhaitiez.


6) Mais non, mais non, impossible de trouver le fichier ! Dans ce cas, relancez le chargement de la pop-up et revérifiez, il arrive que le fichier ne soit pas visible au premier essai. Si cela ne fonctionne toujours pas, je vous conseille d'essayer ma configuration : navigateur Opera (mais il n'y a pas de raison que cela ne fonctionne pas avec Firefox) et Total Commander (disponible à l'essai). Il vous suffit d'aller exactement dans le dossier indiqué dans les captures d'écran, d'actionner ctrl+B, et vous voyez tous les fichiers temporaires d'un coup d'oeil, ce qui facilite grandement la tâche.

Avant :


Après ctrl+B :


On voit bien qu'en organisant par taille tout en visionnant l'ensemble des sous-dossiers à la fois, il ne subsiste plus que deux fichiers sur la journée susceptibles de correspondre... Ne reste plus qu'à essayer pour récupérer notre concert.

--

J'espère que le processus est suffisamment détaillé pour être acessible à tous... et que cela vous permettra de "sauver" des concerts (mémorables ou non) de l'oubli.

Amusez-vous bien !


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=2036

Commentaires

1. Le lundi 13 août 2012 à , par klari :: site

Merci, merci, merci. Je m'en vais de ce pas t'ériger une statue en sable dans mon jardin.

(tu sais que j'étais à deux doigts d'aller rechercher mon vieux magneto-cassette, lui faire faire un petit "REC" à côté du haut-parleur de l'ordi)

(voilà qui ne me rajeunit pas)

2. Le lundi 13 août 2012 à , par Ugolino le profond

Venant de passer à Windows 7, je cherchais hier comment faire ça avec le nouveau IE, qui cache bien mieux les fichiers que sous XP. Tu n'aurais pas pu publier ça hier, ca m'aurait éviter de chercher ;-) ?
A priori, Firefox et Chrome dissimulent leurs fichiers temporaires sous de formats bizarres, ce qui rend leur récupération impossible.

Par contre, je cherche toujours un moyen de faire la même chose avec le player de la BBC3.

3. Le lundi 13 août 2012 à , par klari :: site

@ Ugolino : en entrant about:cache dans la barre d'adresse de firefox, il ne t'indique pas la cachette du ficher ?

@David et/ou Ugolino :
(attention, je ne suis pas sûre que ça marche, ce n'est qu'une timide suggestion. j'ai abandonné en cours de route mon téléchargement des Gurre-Lieder sur France mu'. ma petite bande noire est restée coincée coincée à 77%, et entendre que "Joue-ka Pekka Zarasteuh" replaçait "J'y ris Belolavettsse" m'a quelque peu interloquée)

(on devrait leur vendre des fiches phonétiques pour arrondir nos fins de mois ?

4. Le mardi 14 août 2012 à , par DavidLeMarrec :: site

@ Klari :

J'accepte aussi les dons en nature : disques, livres, partitions, places de concert, séjours tous frais payés à Berlin, piques-niques au Muvészetek Palotája, etc.

Une fois j'ai entendu un producteur (dont je tairai le nom) faire HUIT minutes sur le nom (pas de chez nous) de Renata Pokupić. Je ne plaisante pas, j'ai chronométré. En plus c'était pour un récital plutôt original, pas des airs de Carmen et Dein is mein ganzes Herz pour le 31 décembre...
Il avait manifestement besoin d'occuper son temps d'antenne... en se moquant ouvertement du patronyme de la chanteuse.

Franchement, comme on prononce de toute façon mal, ça ne me dérange pas d'entendre prononcer à la française. Mais à ce compte-là, vraiment à la française, on n'essaie pas de prononcer de l'allemand comme de l'anglais ou du danois comme du russe...

5. Le mardi 14 août 2012 à , par DavidLeMarrec

@ Ugolino :

Figure-toi que ça aurait normalement dû être publié hier. :(

Bien que les nouvelles versions d'IE soient utilisables, ce n'est vraiment pas le bon choix si on veut avoir un peu souplesse et bidouiller. En principe, peu importe le format, il suffit de trouver le bon dossier et de changer l'extension, je doute que la majorité des navigateurs se fatigue à coder (compresser ?) ce qui est stocké. Il me semble avoir déjà fait ça avec IE et Firefox, en tout cas.

Sinon, il reste la possibilité d'utiliser Opera, le seul navigateur qui propose une véritable navigation au clavier. Il y a juste un peu moins de gadgets possibles que sur Firefox, sinon c'est assez comparable.

Si le logiciel de diffusion est vraiment bien fait, il est possible que le stockage se fasse par paquets fragmentaires immédiatement effacés au fil de l'écoute (MusicMe fonctionne comme cela, il me semble). Donne-moi un lien pour la BBC, que j'essaie. Figure-toi que je n'ai JAMAIS réussi à trouver la diffusion en différé sur leur site, ni même, depuis qu'ils ont changé d'interface il y a quelque chose comme cinq ans, à mettre en route la diffusion en direct, en tout cas via leur site (si je prends l'adresse de flux isolée, pas de problème).

6. Le mardi 14 août 2012 à , par Ugolino le profond

IE ne change pas l'extension. On trouve facilement directement le fichier au format .mp3, avec le titre adéquat.

Pour la BBC, voici un exemple d'un beau programme hardcore :
http://www.bbc.co.uk/proms/whats-on/2012/august-11/14330
(le lecteur est à droite, avec une icone haut-parleur, si tu ne trouves pas ;-))

Tous les concerts des Proms sont ré-écoutables pendant 7 jours sur leur site.

7. Le mercredi 15 août 2012 à , par DavidLeMarrec

Bonsoir !

Effectivement, on me rapporte des difficultés à trouver les fichiers sous Firefox. Il faudra que je regarde, mais utiliser Opera ne peut pas faire de mal, ce butineur est précisément très utile pour les gestions de téléchargements (on peut écouter un son ou voir un animé avant la fin du chargement, par exemple).

J'ai essayé pour la BBC, aucun résultat, comme je le supposais leur logiciel doit être assez sophistiqué et supprime vraisemblablement les informations au fil de l'écoute. A part enregistrer le son interne de ton PC lorsque tu écoutes, je n'ai pas de grande solution à te proposer - et de surcroît ce serait considéré comme un acte de contrefaçon, manière d'ajouter à la misère du monde.
Désolé.

Je n'étais jamais arrivé, je crois, sur une page de ce genre où il y a des icônes de rediffusion (et qui marchent). Le site est tellement touffu que je fais généralement le choix de récupérer en aval de la retransmission.

8. Le mercredi 15 août 2012 à , par DavidLeMarrec

Wagner

Parlons-nous bien de la même chose ? D’après ce que j’ai compris du wagnérien qui me l’a recommandé, le Götterdämmerung que j’ai commandé (et que j’espère recevoir aujourd’hui), de Keilberth Bayreuth 1955 avec Mödl en Brünnhilde,

En fait, après vérification, je songeais aux soirées de 54 (où Varnay et Mödl avaient tour à tour chanté les deux rôles de Walküre). Pour 55, je n'ai écouté que le Testament complet. Cela dit, tout cela doit être relativement équivalent, même si on note des différences de netteté, d'intensité et de cohésion d'une soirée à l'autre.
Vous me raconterez, j'espère !


Ça m’intéressait d’entendre Mödl dans ce rôle,

A juste titre ! Il faut seuilement éviter le studio avec elle (même le semi-studio de Furtwängler à la RAI manque un peu d'abandon).


J’ai tout de même l’impression qu’avec Wagner, comme avec d’autres œuvres très fréquentées de la discographie, il y a tellement de références que dire « ceci est la version à connaître » n’a pas de sens — il y en a beaucoup d’excellentes, et finalement, peut-être faut-il surtout que chacun (qui ait envie de ce répertoire) trouve la/les version(s) qui correspondent à ses attentes.

Complètement. Il existe cependant quelques versions extrêmement singulières, qu'on peut recommander pour cette raison, comme le Hollandais de Böhm (qui donne à l'oeuvre un demi-siècle de modernité supplémentaire) ou les Parsifal rapides et transparents de Boulez et Kegel (qui éclairent d'un jour nouveau les logiques harmoniques).


Évidemment, ça n’est pas très wagnérien de dire ça : les wagnériens préfèrent se taper dessus pour savoir si Mödl était mieux en 53 ou en 55 et quel est le meilleur acte II de Tristan avec Flagstad et Melchior en 1936 ou 37 — vous savez, cette “version” où il y a pour une soirée acte I et II, et pour l’autre II et III. Bref, moi, ça ne me fascine pas au point de me torturer autant.

C'est fascinant, mais pathologique, en fait. Bienheureux qui peut y échapper. Dieu merci, j'ai suffisamment d'autres vices pour ne pas prendre trop au sérieux les dizaines de versions de Wagner que j'ai écoutées (par curiosité plus que par goût de l'absolu).


Minkowski

dans les Händel, j’y suis un peu moins sensible, et la concurrence est plus rude — même si, dans le cas d’Ariodante, elle ne l’est pas encore tellement…

Pas si rude que cela si l'on est sensible à l'esthétique française dans ce répertoire : les petits solos de théorbe, la façon un peu déhanchée de phraser... Beaucoup de couleurs et de dense chez lui, et par-dessus tout un soin du texte très inhabituel.


En ce qui concerne ce dernier — ça nous ramène d’ailleurs à Phaéton — c’est une façon de chanter, de ne quasiment pas phraser, de tout faire de manière extrêmement propre mais finalement un peu figée, qui me déplaît.

Il gagnera sans doute en "abandon" si sa carrière de jeune premier résiste à cet assaut de critiques ; la couleur me paraît en tout cas bien intéressante, il pourrait être très performant dans les héros un peu moins sympathiques, comme Phaëton.


Fuzelier

Vous savez, je ne défendrais pas toute œuvre de Fuzelier avec ardeur. Par exemple j’ai entièrement tapé Arion, beh je peux vous dire que je me suis emmerdé. Il y a je ne sais combien de fois “hélas”…

Les textes des divertissements surtout sont d'une grande platitude, mais c'est surtout la musique que je voudrais entendre - un nom pareil, ça vend du rêve.

Parlons-nous bien, là encore, de la même chose ? Le Sancho Pança de Fuzelier est une petite œuvre foraine des années 1710.

Tout à fait : Sur cet autel redoutable aux poulets / Par ce couteau, la terreur de l'éclanche. Je ne suis pas forcément un inconditionnel des oeuvres de la Foire, mais celle-ci m'avait assez diverti.

Si vous voulez lire du très bon Fuzelier, je ne vois que La Matrone d’Éphèse de publiée qui soit vraiment une bonne pièce. Pour le reste, j’en ai transcrit des tonnes, et je vois à peu près quelles sont, à mon sens, ses meilleures pièces, mais elles ne sont pas (encore) publiées.

Dites toujours, comme cela, lorsqu'elles seront publiées ou si elles apparaissent sur une bibliothèque numérique, on pourra en faire bon usage !

J’ai lu des vers de bien moindre qualité dans des petits poèmes de circonstance…

Je n'en doute pas une seconde, c'est un privilège doctoral. :)

Mais il y a aussi des choses chouettes, comme son poème sur Quichotte : Loin des yeux qui m'ont fait captif / Je brûle d'une ardeur grégeoise, / Jamais un penser lénitif / N'allège mon âme panthoise.


Destouches & Vogel

Je me sens tout à fait à l’aise avec Campra, et pas vraiment avec Destouches, où j’ai l’impression constante de quelque chose de bien honnête, mais sans grand charme et sans grande inventivité.

Ce grief me paraîtrait tout aussi injuste pour Campra. Non, vraiment, vous avez tort pour Destouches, c'est le plus contrapuntique de sa génération.


C’est-à-dire que ça me fait comme Vogel : au début, je trouve ça très bien, et en fait, il n’y a pas de renouvellement, c’est trop pareil.

Cela, en revanche (et c'est accentué par les interprétations de Niquet), je vous le passe tout à fait, il y a relativement peu de contraste stylistique d'une oeuvre à l'autre. Flagrant par rapport à Desmarest et Campra, en effet.


Pour Vogel, j’ai assez vite eu le sentiment que ça allait, musicalement, tourner en rond. J’ai l’impression de compositeurs qui n’ont pas un sens aigu de la dramaturgie musicale, qui consiste à ménager — et j’insiste : musicalement — une progression et des surprises.

Je vous rejoins assez : une suite d'effets parfois originaux ou très réussis, mais qui ne bâtissent pas de progression, comme une suite de numéros composés dans le désordre et ensuite réparties pour faire l'opéra.
A réécouter cela dit, je n'avais pas été totalement magnétisé à la première écoute d'Andromaque de Grétry ou de Sémiramis de Catel, par exemple.

9. Le samedi 9 mars 2013 à , par Les Yeux qui Fascinent

Salut David,

Via Opera, il y a plus simple apparemment — je n'ai pas réussi à retrouver le fichier avec ta méthode (il n'est pas dans le dossier cache d'opéra…), alors j'ai cherché une autre solution — : une fois l'émission chargée dans le lecteur du site ("la barre noire à 100%")*, ouvrir un second onglet dans le navigateur et taper, dans la barre d'adresse, "about:cache" ou "opera:cache" (sans les guillemets, évidemment !) ; les éléments du cache d'opéra s'affiche, cocher (dans la partie supérieure) audio/mp3, audio/wav, audio/mpeg et audio/midi et cliquer sur "prévisualiser tous les domaines" : un nouveau onglet "éléments du cache" s'ouvre ; ce dernier nous propose l'adresse du fichier mp3 convoité : clic droit sur le lien/ enregistrer sous et l'émission est téléchargée sur l'ordinateur.

*a priori, on est même pas obligé d'attendre que l'émission soit chargée intégralement pour lancer et la manipulation.

10. Le dimanche 10 mars 2013 à , par David Le Marrec

Yeux puissants !

Magnifique, et encore plus facile... merci !

11. Le samedi 29 juin 2013 à , par Sentierdelune

Bonjour !

Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis mes derniers commentaires sur Css, que je continue néanmoins de visiter de temps à autre (un peu accaparé par ma scolarité en fait).

Merci beaucoup pour l'astuce; le seul problème, pour ma part, est que j'ai un mac (10.5.8) et qu'en outre je ne suis pas d'une très grande habileté en matière informatique, du coup je ne comprends pas trop comment faire… Auriez-vous une idée ?

J'avoue que je suis un peu intéressé: j'ai vu que France Musique allait diffuser le mardi 02 juillet au soir le War Requiem dirigé par Nelsons au TCE, auquel j'ai assisté et que j'ai trouvé magnifique, j'aimerais le sauver de l'oubli comme vous dites ! Sinon tant pis, il restera dans ma mémoire seulement…

Bonne journée !

Sentierdelune

12. Le samedi 29 juin 2013 à , par David Le Marrec

Bonjour Sentier Lumineux,

Je me demandais où vous étiez passé - j'ai même eu, quelques instants, le vertige de vous avoir déplu.

Et j'en prends à nouveau le risque : je ne suis pas assez familier de Mac pour vous aider, il y a très longtemps que je n'en ai pas dépanné. :) Le fonctionnement de l'astuce est sensiblement identique, il faut seulement l'accommoder au chemin spécifique au Mac. Et je ne peux pas faire de capture d'écran évidemment. Pourquoi ne pas essayer sur un PC, muni de ce tutoriel ? Vous devez bien en avoir autour de vous...

13. Le samedi 29 juin 2013 à , par Sentierdelune

Non, non, vous ne m'aviez déplu en aucune façon, mais pour tout dire, la prépa me prend pas mal de temps, du coup lorsque je vous lis je ne commente plus…

Pas de problème, je tâcherai donc de me trouver un PC pour cette opération, muni comme il se doit du tutoriel ! :)

14. Le lundi 1 juillet 2013 à , par David Le Marrec

Ne manquez pas de venir vous plaindre si cela ne fonctionne pas... il y a toujours des possibilités de blocage selon les configurations...

15. Le mardi 29 juillet 2014 à , par dreamer

il y a une méthode très simple qui permet d'avoir l'URL directe du fichier mp3 de chaque concert et qui fonctionne sur toutes les plateformes :

utilisez firefox ou chrome et installez une extension vous permettant de voir les requêtes/réponses HTTP ("Live HTTP header" ou assimilé); videz le cache de votre navigateur; lancez l'extension puis cliquez sur "écouter l’émission" pour lancer le concert; le popup s'ouvre et le fichier commence à se charger dans le player

Regardez maintenant les échanges HTTP; dans la (longue) liste vous avez une des requêtes qui appelle directement le fichier (par exemple : http://www.francemusique.fr/sites/default/files/asset/aod/2014/30/NET_e1bf315d-5b87-4b9b-b0d9-401129fcaa48_FM.mp3 ) il ne vous reste plus qu'à faire un copier/coller de cette URL dans la barre d'adresse de votre navigateur et de faire un clic droit pour l'enregistrer sur votre disque dur :)

16. Le mardi 29 juillet 2014 à , par David Le Marrec

Merci beaucoup pour cette nouvelle méthode, Dreamer, qui risque en intéresser plus d'un !
Je suis moi-même assez tenté, d'ailleurs, parce qu'entre les changements d'Opera (qui a supprimé les signets, puis la navigation au clavier, les fous !) et les logiciels embarqués de plus en plus protecteurs de leur source (de moins en moins trouvables dans le code de la page), il ne reste plus qu'à capter directement le flux, effectivement.

D'ailleurs, je m'interrogeais sur la légalité de l'opération, puisque la loi française considère désormais les contournements comme de la contrefaçon. À mon sens, il ne s'agit pas à proprement parler de contournement, puisqu'il s'agit d'une simple lecture de fichiers de toute façon copiés sur le disque dur, mais je serais curieux de lire la décision d'un tribunal – d'autant que j'ai entendu dire que tous les juges (et c'est bien naturel) n'étaient pas versés dans ces matières.

Cela dit, récupérer les diffusions de la radio publique (disponibles en téléchargement, mais simplement de façon beaucoup moins pratique pour ce qui est de Radio-France), je doute que ça intéresse quelque juridiction que ce soit, à l'heure où le cinéma sous droits coule à flots dans les serveurs.

17. Le dimanche 3 août 2014 à , par Insubmersible

Sinon, encore plus simple : l'extension DownloadHelper dans Firefox. Permet également de télécharger les vidéos sur Youtube (par exemple une symphonie proposée en 720p, puis avec Format Factory on garde uniquement le son en flac.)
Par contre si c'est légal, je ne saurais le dire.

18. Le lundi 4 août 2014 à , par David Le Marrec

Merci pour cette autre solution, Insubmersible !

Je ne suis pas certain de la légalité non plus : assurée lorsqu'il s'agit de plates-formes non protégées, mais lorsque les sites, comme Arte ou Deezer, ont explicitement protégé leur contenu, c'est au minimum plaidable, voire tout de bon illégal.

19. Le dimanche 31 mai 2015 à , par dreamer

coucou. Je suis de retour. Il y a encore plus simple que la méthode que j'ai donnée plus haut, qui ne fonctionne que si les fichiers audio ne sont accessibles via le player, c'est à dire dans les 30 jours après la diffusion du concert.

Allez sur la page de n'importe quel concert (même les vieux), affichez le code source de la page (ctrl+U dans firefox) et faites une recherche sur ".mp3" et voilà. Vous avez le chemin direct du fichier (il faut juste enlever les "\") :D

20. Le jeudi 4 juin 2015 à , par David Le Marrec

Bonsoir !

Ah, merci beaucoup, ça fait des années que cette manipulation (la plus simple en effet) n'était plus disponible, au fil des nouvelles versions. Ça simplifie quand même grandement les choses !

Merci !

21. Le mercredi 22 juillet 2015 à , par manue

Bonjour,
J'essaye désespérement de suivre vos instructions pour récupérer le concert de melody garrot à marseille hier retransmis sur fip mais je n'y parviens pas. Est ce que je peux abuser d'une personne qui pourrait m'aider et le récupérer pour moi? ce serait super.
Voici le lien de l'écoute sur fip mais est ce qu'on peut vraiment le récupérer…. je ne sais pas.
PS: je suis sur mac :/

http://www.fipradio.fr/emissions/live/2015/concert-live-melody-gardot-et-anne-paceo-marseille-07-21-2015-21-00

22. Le mercredi 22 juillet 2015 à , par manue

J'ai omis de vous laisser mon adresse mail..

23. Le mercredi 22 juillet 2015 à , par manue

emmanuelle-soler@voila.fr

24. Le jeudi 23 juillet 2015 à , par David Le Marrec

Bonsoir Manue,

Votre problème a été traité par un commando spécialement affrété. Votre concert sera accessible sur votre boîte d'ici une heure.

25. Le dimanche 27 septembre 2015 à , par LJ

Bonjour,

En suivant la méthode de dreamer, on peut effectivement obtenir très simplement les mp3 des concerts, mais pas des anciens contrairement à ce qu'il semble dire. Ou alors je suis à côté de la plaque.

N'y a-t-il pas le même genre de manip' pour arte ou les sites de ce genre ? Je sais que le protocole fait que le concert est fragmenté en une tonne de fichier, mais le principe est le même : ces fichiers sont stockés temporairement sur l'ordinateur, et supprimés au fur-et-à-mesure. Il doit bien y avoir un moyen de les attraper au vol, non ?

Cordialement,

LJ

26. Le dimanche 27 septembre 2015 à , par David Le Marrec

Bonsoir !

Pour les cas plus délicats, il est toujours possible de travailler manuellement (en aspirant le contenu qui entre par le port, par exemple), mais il existe désormais beaucoup d'utilitaires (Download Helper et autres extensions de Firefox, efficaces pour les sites de radio ; Captvty pour les chaînes publiques et même Arte). Néanmoins, lorsque les sites sont clairement protégés comme celui d'Arte, c'est à mon avis enfreindre les lois françaises en vigueur – qui assimilent à de la contrefaçon le contournement des protections. Évidemment, il y a une zone de flou : certains sites ne mettent pas en lien le mp3 mais ne le masquent pas non plus dans le code, on peut donc considérer que lire la page de code n'est pas un contournement ; la récupération d'un lien masqué par utilitaire est déjà plus sujette à interprétation ; quant aux médias fragmentés, dont les normes changent régulièrement et qui ne fonctionne qu'avec peu d'outils, il est évident que c'est outrepasser les limites prévues.

Je crois que vous avez les données nécessaire pour faire votre miel désormais. Bonne soirée !

27. Le mercredi 9 décembre 2015 à , par LJ

Bonjour,

J'ai un nouveau défi (qui n'en est peut-être pas un !) pour vous. Maintenant que le son 3d a été adopté par Radio France et France Musique(s) sur la plateforme NouvOson, connaissez-vous un moyen de l'enregistrer ? Ou sont-ce bêtement des fichiers mp3 à récupérer comme sur France Mu ? Mais dans ce cas je ne les ai pas trouvés...

Une idée ?

Cdt,

LJ

28. Le vendredi 11 décembre 2015 à , par David Le Marrec

Bonjour @LJ !

Effectivement, essayé le binaural 3D pour le Prometeo de Nono, c'est assez fidèle à la très forte spatialisation du son dans la salle !

Je n'ai pas trouvé de lien clair dans le code ( view-source:http://nouvoson.radiofrance.fr/musique/re-ecoute-de-prometeo-de-luigi-nono-en-binaural-sur-francemusiquefr ), mais ça se charge très bien avec les utilitaires additionnels aux navigateurs (du type DownloadHelper, un grand classique de Firefox).

29. Le samedi 12 décembre 2015 à , par LJ

Bonjour M. Le Marrec,

C'est exactement pour Prometeo que je demande !
Merci, effectivement c'était plutôt simple ! Il y a même la version 5.1.
Merci encore.

Bien à vous,

LJ

30. Le dimanche 13 décembre 2015 à , par David Le Marrec

Et la captation en est très réussie, contre toute attente – à la fois parce que c'est France Mu et parce que c'est impossible en théorie.

31. Le mardi 15 décembre 2015 à , par LJ

A part quelques saturations c'est superbe ! C'était mieux en salle !

32. Le vendredi 17 novembre 2017 à , par Lowtone

Pour une meilleure qualité que le mp3 il faut employer le grands moyens.

Prenez une radio FM, branchez la sortie audio de la radio sur l'entrée ligne ( ou line ) de l'ordinateur. Utilisez un logiciel tel que Adobe Audition, ou Audacity, et enregistrez dans un fichier Wav.
Pour la FM du 16 bits stéréo 32000Hz suffit.
Vous pouvez ensuite avec d'autres utilitaires compresser sans perte au format FLAC.
C'est vraiment le seul moyen.
Quand la FM disparaîtra, il faudra espérer que Radio France mette en place des flux en haute définition sur internet. La radio en dab+ utilise de la compression avec pertes.

Donc je récapitule : radio FM ⇨ câble ⇨ prise line in de l'ordinateur ⇨ logiciel ⇨ fichier WAV

33. Le vendredi 17 novembre 2017 à , par DavidLeMarrec

Merci pour ce tutoriel.

(Je suis un praticien de la Low-Fi, donc nullement gêné par le mp3, même si le 128 kbps – je crois que c'est toujours le cas ? – de France Mu est quand même un peu chiche. Mais beaucoup de lecteur de CSS sont au contraire versés dans la belle reproduction, ça les intéressera assurément – s'ils ne le font pas déjà sans m'en avoir rien dit !)

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(18/5/2011)

Chapitres

Archives

Calendrier

« août 2012 »
lunmarmerjeuvensamdim
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031