Carnets sur sol

   Nouveautés disco & commentaires | INDEX (partiel) des notules | Agenda des concerts & comptes-rendus


Opéra de Massy 2012-2013, toujours plus fort


Quand on vous disait que l'Opéra de Massy, à défaut d'être chic, c'était cher :


Facéties typographiques mises à part, l'Opéra de Massy propose cette saison d'un choix de qualité (des oeuvres célèbres, mais de style divers et soigneusement distribuées), dans une salle extrêmement confortable visuellement et acoustiquement (on peut quasiment dit qu'on voit mieux et entendu mieux, à n'importe quel endroit, qu'en première catégorie dans n'importe quelle salle parisienne...), et a surtout le mérite... de donner à voir ce qu'est le théâtre non subventionné, financé essentiellement par la billetterie : dès qu'il s'agit de secteurs un peu plus confidentiels que le rock ou le théâtre, les prix les réservent clairement à une certaine élite sociale, qui s'ajoute au filtre de la peur de pousser la porte d'un Opéra pour les gens qui n'y ont pas été éduqués...

Les tarifs de l'Opéra de Massy attiédissent bien des ardeurs passionnées - dont les miennes, d'ailleurs.

--

Dans la programmation de cette année, on remarque notamment :

=> Comme Cécile Achille (découverte étudiante en récital de mélodie au CNSM, et la saison prochaine à l'Académie de l'Opéra-Comique) et Hasnaa Bennani (découverte étudiante au CRR de Paris dans un opéra baroque, et présente la saison prochaine aux côtés des plus grands dans les plus grandes salles), Clémence Barrabé, remarquée par les lutins, débute une carrière de premier plan, avec une Adina dans L'Elisir d'amore de Donizetti. Une des voix (et des dictions !) les plus intéressantes de la génération montante, à mon sens. Et ce n'est pas en mauvaise compagnie, Franck Leguérinel sera Dulcamara.

=> Un opéra-bouffe de Terrasse sur un livret Franc-Nohain (inédit) : il ne faut pas en attendre de la grande musique, mais Terrasse a quelquefois un grand charme (ou une certaine stérilité musicale, selon les oeuvres).

=> Le Retour d'Ulysse de Monteverdi par les Paladins de Jérôme Correas (ce qui en soi, présage plutôt d'un ennui poli), mais avec un très beau plateau : notamment Françoise Masset et Dagmar Šaško, deux très grandes artistes assez peu exposées.

--

Et puis quantité d'autres choses moins intéressantes ou moins amusantes.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=1971

Commentaires

1. Le lundi 7 mai 2012 à , par Jérémie

Paradoxalement (étant donné sa production générale) le Couronnement d'Ulysse de Corréas d'il y a deux ans était splendide. J'avoue que je vais aller à ce Retour d'Ulysse avec beaucoup d'espoir notamment après le coup fourré de ce satané Cavina à la Cité de la Musique.

2. Le mardi 8 mai 2012 à , par DavidLeMarrec

Intéressant, j'aurais vraiment parié le contraire. Et si tu le dis, étant clairement plus détracteur de Correas que moi, je te fais tout crédit !

[Oui, étrange chose qu'a faite Cavina, pas bien maîtrisée et assez décalée, pas très réussie.]

Cela dit, j'avoue que les tarifs + l'oeuvre, assez fréquente, que j'ai déjà vue sur scène, me dissuadent au sein d'une saison déjà très chargée... Aux tarifs Massy, il fallait vraiment une version scénique d'Amadis pour me décider !

3. Le mercredi 9 mai 2012 à , par Jérémie

Oui, d'ailleurs, j'ai parié sur le mauvais chef, bien sûr : je suis allé voir l'Egisto de Cavalli (une œuvre sublimissime, mais dirigé par Vincent Dumestre, qui est un incapable, c'est de la bouilli), et je suis allé voir Caligula de Pagliardi, encore dirigé par Dumestre (et encore de la bouilli)...

... or là, je découvre l'Egisto de Marazzoli et Mazzocchi, par Corréas — et si je n'ai pas encore une bonne idée de la qualité de l'œuvre (et vraisemblablement sans le livret traduit, je vais avoir du mal), c'est en revanche indéniablement plutôt bien dirigé.

Si c'était à refaire, j'irais le voir en salle. Car à l'écoute c'est autrement plus digne que leurs projets fumeux autour de l'opéra comique (Fausse Magie, Servante Maitresse, Zingara...).

4. Le mercredi 9 mai 2012 à , par DavidLeMarrec

D'après ce que j'ai entendu comme extraits de l'Egisto de M&M, je trouve ça considérablement moins intéressant, musicalement et dramatiquement, que le Caligula de Dumestre qui avait le mérite, au delà de toutes les discussions sur sa pertinence et son authenticité, de fonctionner très bien.

Ca m'évoquait plutôt la Fiera di Farfa, cet Egisto. On peut donc trouver la bande des représentations, ou le disque va paraître ?

à l'écoute c'est autrement plus digne que leurs projets fumeux autour de l'opéra comique (Fausse Magie, Servante Maitresse, Zingara...).

Tu ne crois pas que c'est tout simplement ton intérêt pour Dauvergne, Grétry ou Pergolèse qui est en cause ? :) Cela dit, je l'ai trouvé assez tiède dans Hasse (c'était quand même plutôt au début de sa carrière de chef) pour ne pas avoir envie de tenter son Pergolesi. Là aussi, la bande de la Fausse Magie circule ?

5. Le jeudi 10 mai 2012 à , par La Stupenda

Bonsoir,

As-tu regardé la vidéo sur Whitney ?

6. Le samedi 12 mai 2012 à , par DavidLeMarrec

Bonsoir !

Non, je n'ai pas eu ce loisir-là, contrairement à ce qu'annoncé. Je vais le faire (demain dans la mesure du possible). Bien sûr j'en profiterai pour répondre. :)

7. Le samedi 12 mai 2012 à , par La Stupenda

OK. Pas de problème ;)

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec

Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(13/5/2015)

Chapitres

Archives

Calendrier

« mai 2012 »
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031