Carnets sur sol

Aller au contenu | Index des notules | Aller à la recherche

La fureur majeure (Idoménée de Campra / Danchet)


Dans cet extrait d'Idoménée d'André Campra (livret d'Antoine Danchet), on entend une particularité de la colère et des imprécations à la française. Dans la tragédie lyrique, il est fréquent que les personnages ne se départissent pas d'une certaine hauteur dans leur expression.

Aussi, alors que l'affrontement est à son paroxysme (Idoménée jaloux menace de céder à la prière de Neptune et de sacrifier son fils ; Ilione appelle d'avance sur lui la colère céleste), on demeure dans un mode majeur éclatant, presque gai. Comme dans les invocations infernales d'Armide et Hidraot à l'acte II chez Lully, mais avec un brillant encore plus étonnant.

On a beau être hors de soi, on n'oublie pas qui l'on est.

--

Vous entendez la version de William Christie (Harmonia Mundi), la seule disponible au disque (Jean-Claude Malgoire en avait fait quelques représentations moins urgentes), et assez idéale. On entend ici Bernard Deletré et surtout Monique Zanetti, dont la concentration du timbre et le mordant verbal connaissent peu de rivaux, particulièrement dans ce type de format léger.

A connaître absolument, d'autant que l'oeuvre figure parmi les très grandes réussites du genre de la tragédie lyrique. On pourrait même suggérer, en restant aussi allusif que possible pour ne pas susciter quelque funeste tempête, qu'il se pourrait que la musique, au même titre que le poème de Danchet qui en est le modèle, ne soit pas tout à fait inférieure au désormais tubesque Idomeneo de Mozart. Il faut reconnaître que l'adaptation de Danchet par Giambattista Varesco est prévue pour un format opéra seria (avec fade lieto fine inclus), et que Mozart, même en altérant légèrement la logique cloisonnée du genre (en ajoutant grands récitatifs accompagnés, choeurs...), demeure dans ses limites.
Néanmoins, y compris musicalement, il faut le dire tout de bon : ça n'a pas la même allure, la même évidence, la même force.


--

Autres notules

Index classé (partiel) de Carnets sur sol.

--

Trackbacks

Aucun rétrolien.

Pour proposer un rétrolien sur ce billet : http://operacritiques.free.fr/css/tb.php?id=1286

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte.
Vous pouvez en revanche employer la syntaxe BBcode.

.
David Le Marrec


Bienvenue !

Cet aimable bac
à sable accueille
divers badinages :
opéra, lied,
théâtres & musiques
interlopes,
questions de langue
ou de voix...
en discrètes notules,
parfois constituées
en séries.

Beaucoup de requêtes de moteur de recherche aboutissent ici à propos de questions pas encore traitées. N'hésitez pas à réclamer.



Invitations à lire :

1 => L'italianisme dans la France baroque
2 => Le livre et la Toile, l'aventure de deux hiérarchies
3 => Leçons des Morts & Leçons de Ténèbres
4 => Arabelle et Didon
5 => Woyzeck le Chourineur
6 => Nasal ou engorgé ?
7 => Voix de poitrine, de tête & mixte
8 => Les trois vertus cardinales de la mise en scène
9 => Feuilleton sériel




Recueil de notes :
Diaire sur sol


Musique, domaine public

Les astuces de CSS

Répertoire des contributions (index)


Mentions légales

Tribune libre

Contact

Liens


Antiquités

(18/7/2008)

Chapitres

Archives

Calendrier

« juin 2009 »
lunmarmerjeuvensamdim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930